La légionellose a fait une 13e victime

Québec - La légionellose a fait une 13e victime

Les tours de refroidissement seraient à l'origine de l'éclosion de la maladie.Photo Agence QMI / Archives

Dernière mise à jour: 13-09-2012 | 14h36

QUÉBEC - L'éclosion de légionellose a fait une 13e victime à Québec. Selon la Direction de la santé publique de la Capitale (DRSP), la personne décédée avait été contaminée avant le 29 août dernier.

Le fait qu'aucun individu n'a développé de symptômes de légionellose depuis le 29 août « tend à confirmer que la source de contamination a été contrôlée depuis les actions prises sur les tours de refroidissement dans le périmètre ciblé », peut-on lire dans un communiqué émis jeudi par la DRSP.

Par ailleurs, l'organisme refuse de faire le lien entre les 177 cas recensés de légionellose et la présence confirmée de la bactérie Legionella dans la tour d'eau d'un immeuble fédéral voisin de la Gare du palais, aux limites du quartier Saint-Roch et du Vieux-Port de Québec.

La DRSP prévoit diffuser les résultats de son enquête épidémiologique sur la ou les sources potentielles de contamination dans les meilleurs délais, soit la mi-octobre. « Le directeur rendra compte des différents résultats de cultures obtenues pour l'ensemble des tours prélevées », est-il précisé dans le communiqué.

Édifices fédéraux : le NPD réclame des mesures

En raison de la présence de la bactérie Legionella dans l'édifice fédéral près de la Gare du Palais, le NPD demande au gouvernement fédéral de prendre immédiatement les mesures nécessaires pour éviter que les systèmes de refroidissement d'autres immeubles fédéraux ne soient eux aussi contaminés.

«Je demande à la ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, Rona Ambrose, de resserrer les normes d'inspection des édifices fédéraux et de s'assurer que ces entretiens soient exemptés des effets des coupes budgétaires», a indiqué jeudi par voie de communiqué le porte-parole de l'opposition officielle en matière de travaux publics, Denis Blanchette.

De plus, le NPD a rappelé que le gouvernement conservateur n'avait toujours pas publié la liste des immeubles fédéraux lui appartenant dans la région de Québec, comme l'avait demandé le parti d'opposition.

«Il n'est pas trop tard pour le faire et contribuer à rassurer la population de Québec», a précisé la députée néo-démocrate Annick Papillon.

Enquête publique

La coroner Catherine Rudel-Tessier a été désignée, mardi, pour faire la lumière sur tous les décès liés à la légionellose.

Les auditions ne se tiendront vraisemblablement qu'au début de 2013, au palais de justice de Québec, a fait savoir la coroner.

D'ici là, elle devra prendre connaissance du dossier et notamment, du rapport de la Direction de la santé publique de la Capitale-Nationale. Elle va aussi publier un avis d'audience pour inviter les personnes qui seraient intéressées à y participer à s'inscrire.

Les organisations et personnes qui seront appelées à témoigner ne pourront pas s'y soustraire.

Par le passé, Me Rudel-Tessier avait dirigé l'enquête publique sur les seize décès liés au C. difficile, à l'hôpital Honoré-Mercier de Saint-Hyacinthe, en février 2007. Elle avait blâmé l'établissement dans son rapport déposé sept mois plus tard.


Vidéos

Photos