Un «dossier réglé» pour le ministre canadien des Transports

Aéroport de Neuville - Un «dossier réglé» pour le ministre canadien des Transports

Le ministre canadien des Transports, Denis Lebel. © Agence QMI / Archives


Dominique La Haye

OTTAWA – Malgré la controverse qu'il suscite au sein de la population, le projet de l'aéroport de Neuville est un «dossier réglé», selon le ministre canadien des Transports, Denis Lebel.

«Nous avons eu une rencontre avec des ministres du gouvernement du Québec sur plusieurs sujets dont, entre autres, celui de Neuville» a admis le ministre, mardi, lorsqu'il a été questionné aux Communes par la députée néo-démocrate de Portneuf–Jacques-Cartier, Élaine Michaud.

M. Lebel a répété que son mandat à titre de ministre des Transports était de «favoriser un développement économique du secteur aérien stable en toute sécurité», et pour justifier sa non-intervention dans le dossier, il a réitéré qu'il n'y a, selon lui, «aucun enjeu de sécurité» dans le cas de l'aéroport de Neuville.

«Même s'il y en avait (…), le changement élémentaire ne toucherait absolument pas Neuville, qui est un dossier réglé pour nous», a-t-il soutenu.

Pour la députée néo-démocrate, il s'agit au contraire d'une question de sécurité et de bruit, faisant valoir que la piste était construite à moins de 200 pieds d'une maison habitée.

Mme Michaud a exhorté le ministre à rencontrer le maire de Neuville et d'utiliser le pouvoir que lui confère la Loi sur l'aéronautique pour intervenir dans ce dossier. Elle a également dit à Denis Lebel qu'à l'époque où il était maire, «il n'aurait jamais accepté autant d'intransigeance de la part d'un ministre des Transports».

Motion

Mme Michaud a aussi déposé, mardi, une motion au comité parlementaire des transports visant à amender la Loi sur l'aéronautique pour «exiger que les promoteurs consultent les autorités locales et les propriétaires avoisinants, respectent la législation provinciale et la réglementation municipale». Cette motion devra d'abord être approuvée par le comité avant de pouvoir espérer déboucher sur la rédaction d'un rapport remis à la Chambre des communes.


Vidéos

Photos