Fannie Brouillette
Agence QMI

800 cadeaux du monde au Musée Jean Chrétien

Shawinigan - 800 cadeaux du monde au Musée Jean Chrétien

Le principal intéressé a longtemps hésité à prêter son nom au musée.© Fannie Brouillette / Agence QMI


Fannie Brouillette

SHAWINIGAN – Plus de 800 cadeaux reçus par l'ex-premier ministre Jean Chrétien seront exposés dans sa ville natale. La Cité de l'énergie de Shawinigan a dévoilé vendredi un avant-goût du Musée du premier ministre Jean Chrétien : le Canada dans le monde, qui sera accessible dès le 16 juin à Espace Shawinigan.

Pendant 10 ans comme premier ministre du Canada, M. Chrétien a visité plus de 70 pays et reçu des centaines de cadeaux de partout dans le monde. Environ 800 objets ont été remis à la Cité de l'énergie pour la création du Musée du premier ministre Jean Chrétien, qui se veut à caractère pédagogique.

Ces objets serviront d'introduction pour aborder certains aspects de l'histoire politique du Canada à l'étranger, dans des thèmes comme la diplomatie et le développement international.

Le principal intéressé a longtemps hésité à prêter son nom au musée. «Je me sens en parfaite santé et d'avoir mon nom associé à un musée, je me sentais comme si j'étais un vieil homme! Je n'étais pas chaud à l'idée au départ», a-t-il raconté.

«On m'a convaincu quand on m'a dit que mon nom allait servir à identifier la période de temps et que ça attirerait plus de curieux», a expliqué Jean Chrétien.

«Les gens de partout au pays vont pouvoir venir voir cette exposition et découvrir dans quelles décisions était impliqué le Canada, a ajouté l'ancien homme fort du Parti libéral du Canada. En plus, ils viendront voir une très belle ville et une attraction très intéressante. Il pourront avoir une éducation précise sur le rôle qu'a joué le Canada dans le monde.»

«Tout ça ne rentrait plus dans mon living room, c'était un peu gros! On aurait pu vendre ça sur eBay, a commenté l'ancien député fédéral Shawinigan. Un cadeau d'Hilary Clinton à Aline Chrétien, ça aurait trouvé preneur! Mais nous avons décidé de les donner ici. (…) C'est une belle façon d'utiliser les cadeaux que j'ai reçus.»

«Mon côté mercantile croit également qu'en mettant le nom de Jean Chrétien, j'ai aujourd'hui 18 caméras plutôt que trois pour couvrir l'événement», a ajouté le directeur de la Cité de l'énergie, Robert Trudel, devant les journalistes qui étaient effectivement très nombreux.

L'emplacement de l'exposition est également significatif pour celui qu'on a surnommé «le p'tit gars de Shawinigan» : Le bâtiment était autrefois une usine appartenant à Alcan. «C'est l'une des plus vieilles alumineries en Amérique du Nord. Mon beau-père y a travaillé. C'était important de le préserver.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos