Mélanie Colleu
Agence QMI

Juste une goutte d'ingéniosité

Salon du vélo de Montréal - Juste une goutte d'ingéniosité

©MÉLANIE COLLEU/24 HEURES/AGENCE QMI


Mélanie Colleu

MONTRÉAL – Chic et pratique, un support à bouteille de vin a fait son apparition au Salon du vélo de Montréal dont la 10e édition s'est achevée dimanche, Place Bonaventure.

Fini la bouteille dans le panier qui manque de se briser à chaque virage, ou encore le sac de la SAQ dans une main et l'autre sur le guidon : le «rack à vin pour bicyclette» a détonné dimanche, parmi les 200 exposants du salon, apportant une dose d'originalité dans une ville qui roule de plus en plus sur deux roues.

Trois lanières en cuir ajustées au cadre du vélo ainsi qu'aux dimensions de la bouteille, et le tour est joué. Installé dans son atelier du Mile-End, le designer Jesse Herbert en fabrique des centaines. Depuis moins d'un an qu'il commercialise ce produit sur son site internet, il en a vendu plus de 2500, à environ 30 $ l'unité.

Pour ce cycliste aguerri, l'idée d'inventer un tel concept a germé tout naturellement. «Je passe ma vie sur mon vélo, alors je dois sans cesse trouver des solutions pour transporter mes affaires. Le support à bouteille, c'est amusant et surtout, très pratique», a-t-il expliqué.

Et toutes les occasions sont bonnes pour l'utiliser. «Quand tu vas dîner chez tes amis, quand tu emmènes ta blonde pique-niquer l'été ou quand tu vas au restaurant», a précisé Jesse.

De Montréal à Hong Kong

S'il avance avoir rencontré beaucoup de personnes intéressées par son produit lors du salon, Jesse Herbert a déjà franchi les frontières québécoises et canadiennes grâce à son invention. «Il y a quelques semaines, j'ai reçu une commande de cent pièces en provenance de Hong Kong, a-t-il confié, lui-même étonné. C'est marrant, car c'est souvent eux qui fabriquent et nous qui achetons, mais là c'est l'inverse.»

Au salon, les amateurs de vélo urbain ont été conquis. «C'est vraiment original», a dit Alejandro en découvrant le concept. «Je pense que je vais m'en procurer un. Le design est élégant et c'est ingénieux», a souligné quant à lui Éric.

«Certains me disent même qu'ils vont acheter un bicycle uniquement pour pouvoir utiliser le support», a indiqué Jesse Herbert.

Le vélo urbain à la mode

D'après Jan P. Dubé, le promoteur et créateur du Salon du vélo de Montréal, le deux-roues est en pleine effervescence ces dernières années dans la métropole. Avec l'arrivée du Bixi en 2009, le vélo a de plus en plus la côte sur l'île. «Montréal n'a plus le choix d'améliorer son réseau cyclable», estime-t-il, mentionnant l'ouverture du service à l'année.

Après le rack à vin pour vélo, l'ancien ingénieur environnemental Jesse Herbert songe désormais à créer une ceinture à jeans qui pourrait également servir de cadenas pour barrer son vélo. L'essor du deux-roues urbain donne des idées.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos