Gilles Turmel
Agence QMI

Les affiches électorales bientôt retirées

Les affiches électorales bientôt retirées

Photo Martin Chevalier

Gilles Turmel

Les pancartes électorales qui tapissent le Québec depuis un peu plus d'un mois vont bientôt disparaître, une bonne nouvelle pour ceux qui ne les aiment pas.

L'article 259 de la Loi électorale du Québec oblige en effet chaque parti à enlever toutes les affiches partisanes au plus tard 15 jours après chaque scrutin.

Ainsi, celles qui resteront le 17 octobre au matin pourront être enlevées par les villes qui ensuite auront le droit de refiler la facture aux partis politiques.

Au PQ, on a confirmé à TVA Nouvelles avoir installé un peu plus de 300 affiches dans la circonscription de Rimouski durant la campagne électorale contre 120 du côté du Parti libéral du Québec. Les deux organisations politiques s'engagent toutefois à les retirer toutes sans exception à temps et encouragent aussi leur recyclage.

«J'en ai vu pour faire des caches à la chasse, pas pour tirer dessus, mais pour faire des caches. Ce qu'on dit aux gens, c'est que ceux qui veulent s'en servir, ils peuvent aller les décrocher», a dit Harold Lebel, le député péquiste réélu dans Rimouski.

«On en garde en souvenir pour notre candidat, mais le reste est laissé à la population, ceux et celles qui veulent les avoir», a expliqué de son côté Louis-Marie Boulianne, le président de l'Association libérale de Rimouski.

Et dans Rimouski, la championne toute catégorie de l'affichage est assurément Carol-Ann Kack de Québec Solidaire dont les pancartes sont encore très présentes. Le parti, qui fait de l'environnement une priorité, devrait donc logiquement les retirer bientôt et assurément les recycler. Du côté de la CAQ, les affiches se font déjà plus rares.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Vidéos

Photos