Agence QMI
Agence QMI

Ford abolit la taxe sur le carbone en Ontario

Ford abolit la taxe sur le carbone en Ontario

Photo d'archives Agence QMI

Agence QMI

TORONTO - Le nouveau premier ministre de l'Ontario Doug Ford est passé de la parole aux actes, mardi, en annonçant que l'Ontario abandonne la bourse du carbone, dans le but avoué de faire diminuer le prix de l'essence.

La bourse du carbone, un système d'échange de droit de polluer ayant pour objectif de faire diminuer les émissions de CO2 des entreprises, inclut aussi le Québec et la Californie.

Selon M. Ford, la bourse du carbone a pour effet d'ajouter une surtaxe de 4,3 cents sur le litre d'essence. «Notre objectif est de réduire le prix de l'essence et les factures énergétiques, et de réellement alléger le fardeau fiscal des Ontariens afin de stimuler notre économie et de créer des emplois», a déclaré le premier ministre, par communiqué.

En campagne électorale, M. Ford a promis de travailler de façon à faire diminuer le prix du litre d'essence de 10 cents.

Selon lui, la bourse du carbone sert uniquement à réaliser des «ponctions fiscales qui ne représentent aucun gain pour l'environnement et privent les contribuables de leur argent».

Le retrait de l'Ontario entrera en vigueur dès mercredi, a précisé le gouvernement de la province.

En raison de ce retrait, l'Ontario pourrait se retrouver assujetti à une éventuelle bourse du carbone pancanadienne, que le gouvernement de Justin Trudeau compte mettre en place. Ce projet se heurtera toutefois à l'opposition de Doug Ford, qui a déjà indiqué qu'il s'y opposerait devant les tribunaux.

Le premier ministre progressiste-conservateur a été assermenté vendredi dernier, après avoir largement remporté l'élection ontarienne le 7 juin, succédant ainsi à la libérale Kathleen Wynne.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Vidéos

Photos