Alex Drouin
Agence QMI

Isabelle Charest candidate pour la CAQ dans Brome-Missisquoi

Isabelle Charest candidate pour la CAQ dans Brome-Missisquoi

Alex Drouin

Alex Drouin

Les rumeurs des derniers jours ont été confirmées ce matin alors que l'ancienne patineuse olympique Isabelle Charest se lance en politique. Elle sera la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Brome-Missisquoi dans les Cantons-de-l'Est.

Mme Charest a décidé de se joindre à la CAQ peu de temps après son retour des Jeux olympiques de Pyeongchang à la fin de février alors qu'elle était chef de mission pour le Canada.

« Il y a cinq ans, je n'avais pas assez d'assurance pour faire de la politique, mais maintenant, je suis rendue là », a fait savoir l'ancienne patineuse de vitesse courte piste, qui a participé aux Jeux olympiques de Lillehammer en 1994, de Nagano en 1998 et de Salt Lake City en 2002. Elle compte une médaille d'argent et deux de bronze.

La femme de 47 ans travaille comme coordonnatrice des communications à la Commission scolaire du Val-des-Cerfs, à Granby.

Lors de la conférence de presse annonçant son arrivée, le chef de la CAQ, François Legault, a mentionné que le député de Granby, François Bonnardel, avait aidé à la venue de Mme Charest puisqu'ils travaillent sur des dossiers communs.

Déloger le Parti libéral

Le Parti libéral détient cette circonscription depuis trois décennies avec Pierre Paradis.

« Je ne pense pas qu'il y ait de château fort au Québec », a répondu M. Legault lorsqu'une journaliste lui a demandé s'il avait déniché une candidate vedette afin d'élire une représentante de la CAQ.
Selon certaines informations, le Parti libéral présenterait sous peu la sommelière Jessica Harnois dans cette circonscription en remplacement de l'actuel député libéral, Pierre Paradis. Ce dernier n'a pas siégé à l'Assemblée nationale depuis plus d'un an en raison d'un accident d'équitation.

Pour l'éducation et les saines habitudes

Lorsque Le Journal a demandé à Mme Charest si elle pouvait être intéressée à occuper le poste de ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport advenant que la CAQ se retrouve au pouvoir, elle a simplement répondu qu'elle voulait s'impliquer dans les saines habitudes de vie ainsi que la réussite scolaire.

« J'ai eu deux enfants grâce à la procréation assistée et c'est un dossier que je vais vouloir mener », a-t-elle ajouté en terminant.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Vidéos

Photos