Agence QMI
Agence QMI

Radiation de 10 ans pour l'ex-numéro 2 de la Ville de Laval

Radiation de 10 ans pour l'ex-numéro 2 de la Ville de Laval

Photo d'archives, Mélanie Colleu

Agence QMI

Claude Asselin, l'ex-numéro 2 de la Ville de Laval, a été radié pour une période de 10 ans par l'Ordre des ingénieurs du Québec relativement à son implication dans le système de collusion dirigé par l'ancien maire Gilles Vaillancourt.

En plus de cette radiation, le Conseil de discipline de l'Ordre des ingénieurs a condamné M. Asselin à payer l'ensemble des déboursés relatifs à l'instruction de la plainte, y compris les frais de publication.

M. Asselin a été directeur général de la Ville de Laval de 1988 à 2006. Il a quitté la Ville de Laval et est devenu responsable du développement des affaires de la firme de génie Dessau en 2006.

Les faits qui lui sont reprochés remontent à la période allant de 2002 à 2006. Il a reconnu avoir participé à cette époque à un système de partage de contrats entre firmes de génie.

C'est en mai 2013 qu'il a été arrêté par l'Unité permanente anticorruption (UPAC) dans le cadre de l'opération Honorer, et accusé, comme l'ex-maire Gilles Vaillancourt et l'ex-chef de l'ingénierie Claude De Guise, de gangstérisme, fraude et corruption dans les affaires municipales notamment.

L'automne dernier, il a plaidé coupable à des accusations de fraude, de complot et de corruption dans les affaires municipales, et a été condamné à deux ans moins un jour de prison, ainsi qu'à deux ans de probation.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Vidéos

Photos