Agence QMI
Agence QMI

Couillard chez Bombardier à La Pocatière

Couillard chez Bombardier à La Pocatière

Capture d'écran TVA Nouvelles

Agence QMI

LA POCATIÈRE | Le premier ministre Philipe Couillard rencontrait vendredi les responsables de l'entreprise et du syndicat de l'usine ferroviaire de Bombardier à La Pocatière.

Cette visite du chef libéral coïncide avec la symbolique pelletée de terre marquant le lancement des travaux du REM qui a eu lieu la veille.

«Il y a d'autres projets qui s'en viennent», a toutefois lancé M. Couillard à l'endroit des travailleurs, soulignant notamment le futur grand projet de transport de Québec.

Rappelons que les employés de l'usine comptaient beaucoup sur le contrat du Réseau express métropolitain (REM) pour fabriquer une partie du matériel roulant, mais Bombardier n'a pas été retenue. Un contrat de 2,2 milliards $ a été donné à Alstom et un autre de 600 millions $ pour son partenaire SNC-Lavalin. L'autre contrat, celui pour la construction des stations et du réseau ferroviaire accordé au consortium NouveLR, s'élève à 5 milliards $.

En février dernier, M. Couillard a assuré qu'il s'occupait personnellement du dossier des travailleurs de Bombardier à La Pocatière. Québec pourrait notamment accélérer le remplacement des voitures du métro de Montréal pour aider l'usine et ainsi empêcher la mise à pied de centaines de travailleurs.

«On devrait avoir assez rapidement une issue à cette négociation favorable [avec la Ville de Montréal]», a-t-il dit vendredi, parlant d'une «continuité du même contrat». Un projet de loi sera déposé à l'Assemblée nationale.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Vidéos

Photos