Agence QMI
Agence QMI

Élections du 7 juin en Ontario: les conservateurs de Doug Ford en nette avance

Élections du 7 juin en Ontario: les conservateurs de Doug Ford en nette avance

Photo d'archives, Agence QMI

Agence QMI

TORONTO | Un sondage prédit une nette victoire pour le nouveau chef du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario, Doug Ford, qui pourrait ainsi devenir premier ministre de la province la plus riche du Canada lors des élections générales du 7 juin prochain.

Selon un coup de sonde réalisé en ligne auprès de 1637 électeurs par la firme Campaign Research, les conservateurs sont crédités de 43 % des intentions de vote, contre 27 % pour le gouvernement sortant de la première ministre libérale Kathleen Wynne.

Les néo-démocrates de la cheffe Andrea Horwath ne tirent pas profit de la cote de popularité supérieure de cette dernière face à Ford et à Wynne, et doivent se contenter de 23 % des intentions de vote, devant les verts qui sont crédités d'un score de 5 %.

D'autres sondages réalisés ces derniers jours confirment que les conservateurs se dirigent à ce stade-ci vers un gouvernement majoritaire.

La fatigue du pouvoir fait mal aux libéraux qui dirigent l'Ontario depuis 2003. La cheffe Kathleen Wynne, qui est en selle depuis 2013 à la suite du départ du premier ministre Dalton McGuinty, a un taux de désapprobation de 69 %.

Selon les données compilées par Campaign Research, Doug Ford, élu samedi dernier comme chef des conservateurs, n'est pas apprécié par seulement 4 % des électeurs de ce parti.

Le Parti progressiste-conservateur de l'Ontario pourrait s'emparer du pouvoir en faisant mal aux libéraux sur leur terrain de prédilection de Toronto et de sa grande région, le chef Doug Ford jouissant de la force de la Ford Nation constituée à l'époque où son défunt frère Rob était maire de la Ville Reine.

«Avec Doug Ford comme nouveau chef du Parti progressiste-conservateur, les conservateurs ont une position dominante sur les libéraux et les néo-démocrates. Les conservateurs de Doug Ford sont au coude à coude avec les libéraux à Toronto - traditionnellement un bastion libéral. Les conservateurs vont gagner gros dans la grande région de Toronto et dans de nombreuses autres régions», a indiqué Eli Yufest, PDG de Campaign Research, dans un communiqué publié samedi.

Le sondage a été réalisé du 12 au 14 mars, soit après le couronnement de Doug Ford comme chef conservateur devant Christine Elliott, Tanya Granic Allen et Caroline Mulroney.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Vidéos

Photos