Agence QMI
Agence QMI

Après plus de 40 ans à L'Assemblée nationale, François Gendron quitte la vie politique

Après plus de 40 ans à L'Assemblée nationale, François Gendron quitte la vie politique

Photo d'archives Simon Clark

Agence QMI

LA SARRE | Le doyen de l'Assemblée nationale ne sollicitera pas un nouveau mandat aux prochaines élections provinciales.

M. Gendron a fait cette annonce dans sa circonscription d'Abitibi-Ouest, qu'il représente depuis 42 ans au Parlement. Il était accompagné du chef du Parti québécois, Jean-François Lisée.

«Je tenais à annoncer le fruit de ma réflexion d'abord et avant tout aux premières personnes à m'avoir accordé leur confiance depuis le premier mandat», a-t-il affirmé, les larmes aux yeux.

François Gendron est le cinquième député péquiste à rendre son tablier, cette année. Son départ s'ajoute à ceux d'Alexandre Cloutier, Agnès Maltais, Nicole Léger et Claude Cousineau. Nicolas Marceau a pour sa part annoncé en janvier qu'il était en réflexion sur son avenir politique.

François Gendron a été élu pour la première fois en 1976, en même temps que l'arrivée au pouvoir du gouvernement de René Lévesque. Âgé aujourd'hui de 73 ans, il a dirigé les ministères de la Fonction publique, de l'Éducation et des Ressources naturelles. Sous le dernier gouvernement du Parti québécois, mené par Pauline Marois, il a été ministre de l'Agriculture et vice-premier ministre.

En plus des péquistes, quatre députés libéraux ont eux aussi annoncé leur retraite de la vie politique après les prochaines élections.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Vidéos

Photos