Agence QMI
Agence QMI

Dernier adieu pour l'ex-ministre Jacques Daoust

Dernier adieu pour l'ex-ministre Jacques Daoust

Photo Le Journal de Québec, Simon Clark

Agence QMI

SAINT-BASILE-LE-GRAND | C'est vendredi 11 h que les funérailles de l'ancien ministre libéral Jacques Daoust auront lieu à Saint-Basile-le-Grand.

La famille a accueilli parents et amis mercredi et jeudi au Salon funéraire Urgel Bourgie/Athos à Saint-Bruno-de-Montarville.

L'ex-ministre du gouvernement de Philippe Couillard est décédé le 3 août dernier à l'âge de 69 ans à l'Institut neurologique de Montréal.

Jacques Daoust s'est présenté en politique sous la bannière libérale en 2014 dans la circonscription de Verdun. Il a occupé le poste de ministre de l'Économie, de l'Innovation et de l'Exportation, puis celui de ministre des Transports à partir de janvier 2016.

Comme ministre des Transports, il a notamment dû s'occuper de l'épineux dossier d'Uber dans l'industrie du taxi. Il rend d'abord le service illégal, mais fait ensuite marche arrière, notamment en raison de la pression exercée par les jeunes militants libéraux. En mai 2016, il propose un projet-pilote qui forcerait l'entreprise à posséder des permis de taxi.

Il a démissionné en août 2016 dans la foulée d'une controverse entourant la vente d'actions de Rona par Investissement Québec. Des documents révèlent que son ancien chef de cabinet a autorisé la liquidation des 11,1 millions d'actions que l'État québécois détenait dans Rona, vendu à l'américaine Lowe's. Le ministre a toujours plaidé son ignorance.

M. Daoust avait auparavant occupé le poste de président et chef de la direction d'Investissement Québec, de 2006 à 2013.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Vidéos

Photos