Geneviève Lajoie
Agence QMI

Négos avec les médecins: Québec dépense inutilement

Négos avec les médecins: Québec dépense inutilement

Gaétan Barrette. Photo Simon Clark / Agence QMI

Geneviève Lajoie

QUÉBEC - Gaétan Barrette méritait d'être écarté de la négociation avec les médecins, estime l'opposition, qui reproche toutefois au gouvernement Couillard de dépenser l'argent des contribuables pour se payer des négociateurs externes.

Québec a allongé près de 400 000 $ pour embaucher deux négociateurs chargés de piloter les pourparlers avec les fédérations médicales.

En conflit d'intérêts flagrant, le ministre de la Santé devait être mis sur la touche pour ces discussions, selon le chef péquiste Jean-François Lisée. Il estime néanmoins que les employés du Conseil du trésor sont tout à fait qualifiés pour faire le travail.

«Je ne sais pas pourquoi il faut payer quelqu'un à l'extérieur. On pourrait faire deux choses: soit nommer un ministre de la Santé qui n'est pas en conflit d'intérêts, on économiserait, ou donner le mandat au Conseil du trésor.»

«Dépense supplémentaire»

Une préoccupation partagée par la CAQ. «À travers ce ministère, n'avait-on pas des gens qui auraient pu assumer ce rôle-là? Manifestement non. On doit aller à l'extérieur. C'est une dépense supplémentaire», a déploré le député caquiste François Paradis.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), qui négocie désormais avec ce comité qui relève du Conseil du trésor, n'a pas caché sa joie de ne plus avoir affaire avec Gaétan Barrette.

Ce qui fait dire au ministre de la Santé que la présidente Diane Francoeur ne se préoccupe que des questions pécuniaires. «L'intérêt de la FMSQ sur la place publique est toujours le même: les dollars, les dollars, les dollars!» a-t-il réagi jeudi.

Gaétan Barrette assure par ailleurs qu'il est très «confortable» avec la décision du premier ministre de confier les rênes de la négociation au Trésor.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Vidéos

Photos