Geneviève Lajoie
Agence QMI

Le Protecteur du citoyen se penche sur les quotas de couches

Le Protecteur du citoyen se penche sur les quotas de couches

Photo Archives / Agence QMI

Geneviève Lajoie

QUÉBEC - Le Protecteur du citoyen s'intéresse aux quotas de couches dans les CHSLD.

Sous le couvert de l'anonymat, des préposés aux bénéficiaires ont récemment témoigné de pratiques controversées dans des centres d'hébergement de personnes âgées.

Aux dires d'intervenants, dans certains établissements, les couches ne seraient pas changées tant qu'elles ne sont pas souillées au moins à 80 %. Il existerait même des quotas de culottes d'incontinence que les employés ne peuvent dépasser.

Ces témoignages avaient été recueillis par Jean Bottari, un activiste qui a été préposé aux bénéficiaires pendant plus de 30 ans, et envoyés au ministre Gaétan Barrette.

Vérification préliminaire

Talonné par le député caquiste François Paradis à l'Assemblée nationale à la mi-novembre, le ministre de la Santé s'en était pris à la crédibilité de M. Bottari, qui l'inonde de courriels de toutes sortes. «Il n'y a pas de quotas de couches dans les CHSLD», avait assuré le Dr Barrette.

M. Bottari a été contacté mercredi matin par un représentant du Protecteur du citoyen. «On m'a dit qu'on voulait faire une vérification préliminaire concernant les quotas de couches dans les CHSLD. S'il y a lieu, suite aux témoignages qu'ils vont recueillir, ils vont faire une enquête», précise-t-il.

Enquête?

Les limiers de Claude Dussault, qui occupe le poste de Protecteur du citoyen par intérim, souhaitent entrer en contact avec les intervenants qui ont dénoncé ces situations et recueillir eux-mêmes les témoignages.

La porte-parole de l'organisme n'a pas voulu commenter. «Je vous informe que le Protecteur du citoyen ne commente pas ses interventions, qu'il agisse à la suite d'une plainte, d'un signalement ou de sa propre initiative. Il procède toujours ainsi. Le Protecteur du citoyen ne confirme ou n'infirme s'il fait enquête», a fait savoir Carole-Anne Huot.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Vidéos

Photos