Daphnée Dion-Viens
Agence QMI

Québec lance de grandes consultations sur l'avenir de l'éducation

Daphnée Dion-Viens

Dernière mise à jour: 16-09-2016 | 12h08

Dans le cadre d'une vaste consultation sur l'avenir de l'éducation, le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, propose de créer des équipes de la réussite dans chaque école et d'introduire la programmation informatique pour tous les élèves.

C'est du moins deux des nombreuses pistes d'actions proposées dans le cadre des consultations publiques sur la réussite éducative, lancées officiellement vendredi matin à Montréal. Québec propose aussi de rendre obligatoire le cours d'éducation financière présentement optionnel à la fin du secondaire et élargir l'accès à l'anglais intensif à la fin du primaire.

Parmi la cinquantaine de pistes d'action mises sur la table, plusieurs d'entre elles avaient été évoquées au cours des derniers mois, comme la fréquentation scolaire obligatoire jusqu'à 18 ans ou la création d'un ordre professionnel pour les enseignants, de même que la création d'un Institut national d'excellence en éducation, axée sur les pratiques les plus efficaces selon la recherche en éducation.

Ces consultations qui se dérouleront tout au cours de l'automne permettront au ministre d'élaborer la toute première politique sur la réussite éducative au Québec. Les consultations auront lieu aux quatre coins du Québec, jusqu'à la fin novembre. Une consultation en ligne sera aussi accessible.

Cette démarche sera centrée sur l'intervention précoce auprès des enfants et vise à renforcer la littératie et la numératie chez les jeunes et les adultes.

«Nous devons être ambitieux et nous donner des objectifs de réussite qui soient à la hauteur des ambitions et de l'immense potentiel de nos enfants», a déclaré le ministre Proulx, par voie de communiqué.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Vidéos

Photos