Régys Caron
Agence QMI

Le registre des armes verra le jour, promet Coiteux

Régys Caron

QUÉBEC - Le registre des armes d'épaule verra le jour malgré les réticences de certains députés libéraux, promet le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux.

«On a pris un engagement très ferme, il y a eu plusieurs résolutions unanimes de prises à l'Assemblée nationale. La question n'est pas de savoir si on doit avoir une connaissance sur les armes d'épaule qui sont en possession des citoyens [...] c'est de comment le faire sans remettre en question des activités traditionnelles comme la chasse, avec le minimum d'irritants possibles et au coût le plus raisonnable possible», a déclaré Martin Coiteux.

Les consultations publiques au sujet du projet de loi 64 sur l'immatriculation des armes à feu se sont amorcées mercredi à l'Assemblée nationale. Certains députés libéraux représentant des régions rurales cachent mal leur malaise à propos de ce projet de loi.

«Il y a des gens qui sont en faveur et d'autres qui ont des restrictions. Je suis divisé. On participe au travail et après on se positionnera», a reconnu le député de Beauce-Sud, Paul Busque.

Le premier ministre Philippe Couillard a déjà fait savoir qu'il ne permettra pas un vote libre, au sein de la députation libérale, quand viendra le temps d'adopter le projet de loi 64. Martin Coiteux compte sur ses collègues pour l'améliorer.

«Les collègues font un travail remarquable pour qu'on ait le meilleur projet de loi possible, en écoutant leurs électeurs qui font part de certaines préoccupations», a dit le ministre.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Vidéos

Photos