Améli Pineda
Agence QMI

Contraventions: Québec ne veut pas de loi anti-quotas

Contraventions: Québec ne veut pas de loi anti-quotas

François Bonnardel. Photo Archives / Agence QMI

Améli Pineda

MONTRÉAL - Le gouvernement du Québec ne veut pas d'une loi anti-quotas qui permettrait de mettre fin aux bonis à la performance octroyés notamment en fonction du nombre de contraventions données par les policiers.

Mercredi, la Coalition avenir Québec (CAQ), appuyé par Québec solidaire, a tenté de présenter une motion pour interdire ce type de prime.

Celle-ci n'a toutefois pas été consentie par le Parti libéral du Québec. Une situation que décrie le troisième parti de l'opposition.

«Le gouvernement s'en lave les mains en ne pas voulant intervenir a déploré François Bonnardel, député de la CAQ. Le message que ça envoie c'est que ce n'est pas grave d'avoir des quotas et des bonis qui y sont rattachés.»

Lundi, TVA Nouvelles a rapporté que les cadres du Service de police de la ville de Montréal (SPVM) recevraient un boni à la performance.

Celui-ci tient compte notamment des cibles atteintes en termes de constats d'infraction, créant de la grogne chez les policiers sur le terrain.

Machines à ticket

La Fraternité des policiers et policières de Montréal a également interpellé le gouvernement du Québec mercredi.

Le syndicat a demandé au ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, d'intervenir auprès de la Ville de Montréal.

Les policiers veulent qu'on abolisse tout lien entre la rémunération des cadres et le nombre de constats émis par leurs policiers.

«Les policiers n'acceptent pas que le maire Coderre veuille les soumettre à la pression de cadres qui poussent pour l'émission de constats d'infraction», a dénoncé Yves Francoeur, président du syndicat.

Défendre le programme

Du côté de la Ville, le maire Denis Coderre a défendu le programme de performance.

«On mise sur la performance et ça comprend la résolution de conflit et d'enquête et l'application du code de la sécurité routière en font partie», a expliqué M. Coderre.

Le maire a répété que Montréal n'enlèvera pas ce critère d'évaluation. 

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Vidéos

Photos