Louis Gagné
Agence QMI

Québec maintient les compressions dans les garderies

Québec maintient les compressions dans les garderies

Sébastien Proulx.Photo Archives / Agence QMI

Louis Gagné

QUÉBEC - Le gouvernement Couillard assure qu'il entend maintenir les compressions de 120 millions $ dans le réseau des garderies subventionnées.

«Le gouvernement a des objectifs, il les a déjà énoncés, on entend les maintenir», a déclaré mercredi le nouveau ministre de la Famille, Sébastien Proulx.

La directrice du Conseil québécois des services de garde éducatifs à l'enfance (CQSGEE), Francine Lessard, avait pourtant affirmé mardi que le gouvernement avait accepté de réduire les coupes imposées aux centres de la petite enfance (CPE) en 2016-2017.

Selon Mme Lessard, dont l'organisation a conclu une entente de principe avec le gouvernement, la part de l'effort budgétaire demandé aux CPE passerait de 70 à 51 millions $. Ce montant inclurait une compression récurrente de 36,9 millions $ qui était déjà en place en 2014-2015.

Dans les faits, le CQSGEE affirme que les coupes additionnelles qui seront imposées aux CPE en 2016-2017 ne s'élèveront qu'à 14 millions $.

Confusion

À entendre Francine Lessard, on aurait l'impression que le gouvernement a fait marche arrière. Le ministre Proulx assure toutefois qu'il n'en est rien. Il a d'ailleurs tenu à remettre les pendules à l'heure mercredi.

«Il n'y a personne qui a reculé. Ce que vous avez entendu, c'est les chiffres qui ont été mis de l'avant par le Conseil. Les vérifications vont se faire chez moi pour que l'ensemble des ententes qui ont été discutées actuellement soient cohérentes dans le temps», a indiqué le ministre.

Sébastien Proulx a ajouté qu'il ne divulguerait pas les montants figurant dans les ententes de principe qu'il a conclues jusqu'ici tant qu'il n'aura pas rencontré l'Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE), le principal regroupement de CPE au Québec.

Contrairement au CQSGEE, qui est prêt à consentir à un effort budgétaire supplémentaire, pour peu que le gouvernement revoie les modalités de financement des CPE, l'AQCPE demande l'abandon pur et simple des compressions de 120 millions $ dans le réseau des garderies.

L'AQCPE a entamé une vaste mobilisation de ses membres qui pourrait mener à des journées de fermeture dans des CPE.

Aussi sur Canoe.ca


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Vidéos

Photos