Marc-André Gagnon
Agence QMI

Remaniement ministériel: Couillard refuse d'ouvrir son jeu

Remaniement ministériel: Couillard refuse d'ouvrir son jeu

Philippe Couillard.Photo Archives / Agence QMI

Marc-André Gagnon

DAVOS, Suisse - À deux semaines de la reprise des travaux parlementaires, le premier ministre Philippe Couillard refuse d'indiquer s'il procédera ou non à un remaniement ministériel et ignore si Lise Thériault reprendra bientôt ses fonctions.

Interrogé à ce sujet par les journalistes à l'occasion du premier impromptu de presse de l'année 2016, en marge du Forum économique mondial à Davos, M. Couillard a répété qu'il était toujours en réflexion.

«Quand il y aura quelque chose à annoncer là-dessus, on vous l'annoncera, mais ce n'est pas aujourd'hui que ça va se passer certain.»

Le chef libéral a même laissé planer que «dans certaines circonstances», un remaniement «pendant la session parlementaire» peut parfois s'avérer «utile».

Qualifiant de simple «rumeur» l'information selon laquelle Pierre Moreau aurait suggéré de former un ministère de l'Intérieur, M. Couillard est demeuré tout aussi évasif quant au retour éventuel de Lise Thériault.

«Je sens qu'elle prend du mieux. Je lui ai reparlé, oui, pendant les fêtes. Nous, on a hâte qu'elle revienne parmi nous. C'est une personne importante dans notre équipe.»

Retrouvera-t-elle ses fonctions de vice-première ministre et de ministre de la Sécurité publique? «Vous savez qu'il n'y a pas de jour qui passe sans que je pense aux façons d'améliorer mon équipe, a répété M. Couillard. Je n'écarte rien et je ne confirme rien.»

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Vidéos

Photos