Louis Gagné
Agence QMI

L'élection partielle dans Richelieu aura lieu le 9 mars

L'élection partielle dans Richelieu aura lieu le 9 mars

Élaine Zakaïb.Photo Archives / Agence QMI

Louis Gagné

Dernière mise à jour: 04-02-2015 | 16h21

QUÉBEC - Le gouvernement Couillard a annoncé mercredi que l'élection partielle dans la circonscription de Richelieu, laissée vacante depuis le départ de la péquiste Élaine Zakaïb, aura lieu le 9 mars prochain.

Certains indices laissaient présager que le déclenchement de cette élection complémentaire était imminent. L'équipe du candidat libéral, Benoît Théroux, avait commencé à poser des affiches électorales mardi soir, alors que la date du scrutin n'avait pas encore été annoncée.

Le chef par intérim du Parti québécois (PQ), Stéphane Bédard, s'est d'ailleurs empressé de dénoncer cette manœuvre, qui contrevient selon lui à la Loi électorale.

«Il y a un manque de "fair-play" là-dedans, mais c'est seulement manquer à la loi. Je sais que ça n'offusque pas un libéral», a raillé M. Bédard, mercredi, à l'entrée du caucus péquiste.

Le chef par intérim de la formation souverainiste était accompagné du candidat du PQ dans Richelieu et ex-directeur de cabinet adjoint d'Élaine Zakaïb, Sylvain Rochon.

Stéphane Bédard a soutenu que «la seule façon, pour les électeurs de Richelieu, de mettre fin à l'austérité et d'envoyer un signal clair au gouvernement» était d'élire un député du Parti québécois. La circonscription, située en Montérégie, a élu successivement des députés péquistes depuis l'élection générale de 1994.

De son côté, la Coalition avenir Québec (CAQ), qui a ravi plusieurs circonscriptions de la Rive-Sud au Parti québécois lors du scrutin du 7 avril dernier, espère mettre la main sur cet autre bastion péquiste. Pour y parvenir, la deuxième opposition officielle misera sur Jean-Bernard Émond, qui a travaillé comme conseiller politique de la députée de Montarville, Nathalie Roy.

La CAQ a terminé en deuxième position dans Richelieu lors de l'élection de 2014. Son candidat, Martin Baller, avait recueilli 26,81 % des suffrages.

Québec solidaire misera pour sa part sur la candidate Mariè-Ève Mathieu, qui a porté les couleurs de la formation de gauche lors des deux derniers scrutins. Elle a récolté 5,80 % des voix lors de l'élection du 7 avril, terminant en quatrième place.

Députée de Richelieu depuis 2012, Élaine Zakaïb avait annoncé le 29 septembre dernier qu'elle quittait la vie politique pour se consacrer à la relance de la maison de mode Jacob, alors aux prises avec de graves problèmes financiers. Moins d'un mois plus tard, l'entreprise québécoise mettait la clé sous la porte.

Mme Zakaïb a été ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec sous le gouvernement de Pauline Marois.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Vidéos

Photos