Marc-André Gagnon
Journal de Québec

«Gaétan Barrette a échoué», selon le PQ

«Gaétan Barrette a échoué», selon le PQ

Le chef de l'opposition, Stéphane Bédard. Photo Archives / Agence QMI

Marc-André Gagnon

Considérant que le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, à défaut d’en être arrivé à une entente avec les médecins, « a échoué » dans son rôle de négociateur, le Parti québécois réclame que le premier ministre, Philippe Couillard, prenne le dossier en main.

« Le premier ministre doit arrêter de tergiverser et régler ce dossier prioritaire pour les finances du Québec », a déclaré le chef de l’opposition officielle et député de Chicoutimi, Stéphane Bédard, lundi, par voie de communiqué.

« Le premier ministre n'a pas les moyens d'échouer, croit M. Bédard. Ses récentes déclarations à l’effet que le gouvernement se rattrapera lors des prochaines négociations démontrent bien l’amateurisme de ce gouvernement, qui préfère attendre plutôt que d’agir maintenant. »

La porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé, Diane Lamarre, demande au premier ministre Couillard de retirer le dossier à M. Barrette.

« Il est clair que Gaétan Barrette a échoué », estime la députée de Taillon. Dès le départ, nous avions averti le premier ministre que Gaétan Barrette n’était pas crédible comme négociateur, étant lui-même en conflit d’intérêts. Philippe Couillard doit immédiatement prendre les choses en mains. »

On sait que le gouvernement souhaite amputer de près de moitié, les hausses salariales qui devaient être consenties aux médecins en 2014-2015.

La hausse de rémunération devait s’élever à 540 M$ pour cette même période, mais « seulement » 285 M$ ont été budgétés par les libéraux dans le budget Leitão.

L’étalement de la hausse jusqu’en 2029 a aussi été évoqué, une scénario que la Fédération des médecins spécialistes (FMSQ) et la Fédération des médecins omnipraticiens (FMOQ) jugent «inacceptable».

Ces hausses salariales découlent d’un rattrapage salarial convenu en 2006, entre l’actuel premier ministre, Philippe Couillard, ministre de la Santé à l’époque, avec les fédérations de médecin. Les parties s’étaient alors entendues sur un étalement des hausses de la rémunération des médecins jusqu’en 2015-2016.

D’ici la fin de l’été

« Ils peuvent dire ce qu’ils veulent, mais nous, ça avance bien », a indiqué pour sa part l’attachée de presse du ministre Barrette, Joanne Beauvais, lorsque interrogée suite à la sortie du PQ.

Des rencontres avec les fédérations de médecins ont d’ailleurs eu lieu la semaine dernière, a-t-elle indiqué au Journal .L'objectif est toujours d’en arriver à une entente d’ici la fin de l’été, soit d’ici le 21 septembre, a souligné Mme Beauvais.

Chose certaine, il ne devrait pas y avoir de développement au cours des trois prochaines semaines, puisque le ministre Barrette ne prévoit pas sortir de ses vacances d’ici là.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Vidéos

Photos