3,7 milliards $ pour la recherche et l'innovation

3,7

Pierre Duchesne Photo Archives / Agence QMI

QUÉBEC - Le gouvernement du Québec entend consacrer 3,7 milliards $ au cours des cinq prochaines années pour stimuler les créneaux de la recherche et de l’innovation.


Le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, Pierre Duchesne, a fait connaître mercredi la Politique nationale de la recherche et de l’innovation (PNRI) pour les années 2014-2019.

M. Duchesne a indiqué que Québec la recherche et l’innovation pourra compter sur une enveloppe budgétaire de 2,1 milliards $ pour les trois prochaines années, soit 500 millions $ de plus que l’enveloppe pour les années 2010-2013.

Le gouvernement vise à ce que le secteur représente 3% du produit intérieur brut, une cible «essentielle si nous voulons réaliser nos objectifs en matière de développement économique et de création d’emplois», a dit M. Duschesne.

La part du PIB consacrée à la recherche et au développement est passée de 2,8% en 2003 à 2,4%, en 2009.

Sept priorités

La politique priorise sept domaines stratégiques pour lesquels le Québec dispose d’entreprises fortes et reconnues, de main-d’œuvre qualifiée et de chercheurs reconnus.

Il s’agit de l’aéronautique, du bioalimentaire, des biotechnologies, des énergies renouvelables et de l’électrification des transports, des industries créatives, des soins de santé personnalisés ainsi que des technologies de l’information et des communications.

Les Fonds de recherche du Québec, la recherche universitaire et les centres collégiaux de transfert de technologie bénéficieront tous de la nouvelle politique et de nouveaux outils seront disponibles aux entreprises.


Vidéos

Photos