Blanchet nommé ministre de l'Environnement


Geneviève Lajoie

Dernière mise à jour: 04-12-2012 | 12h01

QUÉBEC - Pauline Marois a procédé mardi à un mini-remaniement ministériel. Pour succéder à Daniel Breton à titre de ministre de l'Environnement, la première ministre a choisi le «bouillant» Yves-François Blanchet.

Whip en chef du gouvernement Marois jusqu'à mardi, le député de Johnson comblera le poste laissé vacant par la démission de l'ex-militant écologiste. M. Breton a remis sa démission la semaine dernière à Pauline Marois après des révélations troublantes sur son passé.

«Quand on connaît le caractère bouillant d'Yves-François Blanchet, on n'a pas de doute quant à sa capacité de tenir le fort dans ce dossier qui n'est pas toujours facile, qui amène souvent des décisions controversées, je n'ai pas d'inquiétude là-dessus», a admis la première ministre.

Le BAPE

Daniel Breton avait aussi été au cœur de la controverse peu de temps après sa nomination pour une visite controversée au BAPE, que Le Journal de Québec avait révélée.

«M. Blanchet pourra saluer les gens du BAPE sans aucune espèce de problème. Quant à moi, on ne doit pas s'empêcher d'avoir un contact cordial qui est simplement de bon aloi et courtois, ça n'indique pas cependant qu'un ministre veut influencer la direction du BAPE, d'ailleurs les lois sont très claires là-dessus. Mais il ne faut pas oublier une chose, une fois que le BAPE a fait son travail, c'est le gouvernement qui décide», a dit Mme Marois, lorsque questionnée sur les directives qu'elle donnera à son nouveau ministre de l'Environnement à l'égard de l'organisme.

Loyauté

M. Blanchet est connu pour avoir défendu avec vigueur la chef péquiste l'an dernier lorsque son leadership était contesté au sein même de ses troupes, ce qui lui a valu le surnom de «goon».
Sa nomination comme whip en avait surpris plus d'un en septembre dernier. Plusieurs s'attendaient à ce qu'il ait sa limousine. C'est maintenant chose faite.

La première ministre en a profité pour réintégrer Véronique Hivon au conseil des ministres. La députée de Joliette avait quitté temporairement ses fonctions pour des raisons personnelles. Elle reprend ses responsabilités de ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse. Mme Hivon sera également ministre responsable du dossier Mourir dans la dignité.

Nouveau Whip

La nomination d'Yves-François Blanchet a obligé Pauline Marois à désigner un nouveau Whip en chef, un poste stratégique dans un gouvernement minoritaire. Marjolain Dufour occupera cette fonction. Sylvain Pagé présidera le caucus du Parti québécois.

Sylvain Gaudreault, qui porte les chapeaux de ministre des Affaires municipales et ministre des Transports, aura du renfort. «Il avait souhaité avoir quelqu'un pour lui donner un coup de pouce, il a un gros dossier», a convenu la première ministre. La députée de Duplessis, Lorraine Richard, l'assistera comme adjointe parlementaire et sera notamment responsable de la politique maritime du gouvernement du Québec.


Vidéos

Photos