Agence QMI

Décès de Guy Coulombe

Québec - Décès de Guy Coulombe

Guy Colombe, ancien haut fonctionnaire du gouvernement du Québec.©Agence QMI/ Journal de Montréal/ Serge Lapointe

Dernière mise à jour: 23-06-2011 | 19h22

QUÉBEC – Guy Coulombe, ancien haut fonctionnaire du gouvernement du Québec et bâtisseur du Québec moderne, «modèle même du grand serviteur de l’État», est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi.

Né en 1936, à Sainte-Foy, il avait obtenu une maîtrise de la Faculté des sciences sociales de l’Université Laval, avant de faire sa scolarité de doctorat à l’Université de Chicago.

De retour au pays, au début des années 1960, il a commencé sa carrière à titre de promoteur immobilier en chef au Bureau d’aménagement de l’est du Québec (BAEQ). En 1969, il devient sous-ministre adjoint au ministère des Approvisionnements et Services du gouvernement canadien, puis, au début des années 1970, il retourne au gouvernement du Québec où il occupera plusieurs postes au sein de la fonction publique. Au fil des ans, il a notamment été secrétaire général du ministère du Conseil exécutif, président-directeur général de la Société générale de financement et d’Hydro-Québec, ainsi que directeur général de la Sûreté du Québec et de la Ville de Montréal.

Il est celui qui a fondé la Société des conférences internationales de Montréal, devenue Montréal international; il a aussi, au cours de sa carrière, assuré la présidence du comité chargé de mettre sur pied le centre hospitalier de l‘Université de Montréal (CHUM). M. Coulombe a également présidé la Commission d’étude sur la gestion de la forêt publique québécoise – qui a donné naissance au rapport Coulombe - et le Comité interministériel chargé de l'évaluation du projet de relocalisation du Casino de Montréal.

Jeudi, en apprenant son décès, le premier ministre Jean Charest a salué son dévouement.

«Il était le modèle même du grand serviteur de l’État. […] Il a contribué de façon exceptionnelle à l’essor de la société québécoise et de ses institutions publiques. Je tiens à honorer sa mémoire en saluant la grandeur de son engagement à servir le peuple québécois.»

Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, a également rendu hommage à M. Coulombe.

«Grand gestionnaire d'expérience, M. Coulombe a oeuvré pendant toute sa carrière a l'avancement de la société québécoise. Grand serviteur de l'État québécois, il a été à la tête de plusieurs ministères et sociétés publiques. Comme directeur général de la Ville, entre 2001 et 2003, M. Coulombe a contribué à jeter les assises de la nouvelle Ville de Montréal. […] J'ai eu le privilège de travailler avec lui et été à même d'apprécier les grandes qualités de l'homme et également du grand administrateur qu'il était.»

M. Coulombe était Grand officier de l’Ordre national du Québec depuis 2007. En septembre dernier, il avait reçu la Médaille de la Révolution tranquille, remise par le gouvernement du Québec à 50 personnalités pour leur apport exceptionnel à l’évolution de la société québécoise.

En avril dernier, les Presses de l'Université du Québec et l'Institut d'administration publique de Québec ont lancé un ouvrage sur la carrière de M. Coulombe intitulé Guy Coulombe: le goût du pouvoir public, coécrit par les professeurs Jacqueline Cardinal et Laurent Lapierre, rattachés à la Chaire de leadership Pierre-Péladeau (HEC Montréal).



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Vidéos

Photos