AFP
Agence QMI

ALÉNA: Ottawa et Washington négocient jour et nuit

ALÉNA: Ottawa et Washington négocient jour et nuit

La ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland.AFP

AFP

États-Unis et Canada négocient jour et nuit de manière « productive » pour moderniser l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna), a indiqué vendredi la ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland, sans toutefois se prononcer sur l'issue des discussions.

« À ce stade des négociations très intenses (...), nous sommes véritablement entrés dans une phase de discussions en continu », a-t-elle déclaré alors qu'elle rencontrait de nouveau le représentant américain au Commerce (USTR), Robert Lighthizer.

« C'est un accord très compliqué et les responsables travaillent sur un certain nombre de problématiques, véritablement 24 heures sur 24, sept jours sur sept », a-t-elle ajouté.

La chef de la diplomatie canadienne n'était pas en mesure de donner un calendrier, alors que Robert Lighthizer est attendu lundi à Bruxelles pour des négociations commerciales cette fois avec la commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström.

Le traité ALÉNA, qui lie États-Unis, Canada et Mexique depuis 1994, est en renégociation depuis août 2017, à la demande de Donald Trump.

Le président américain avait annoncé la semaine dernière un accord avec le Mexique, qui a été présenté au Congrès vendredi dernier. Mais il reste encore à convaincre le Canada de signer le nouveau texte.

Vendredi, Donald Trump a souligné que les négociations avec Ottawa « avancent », tout en répétant que l'ALÉNA était « l'un des pires accords commerciaux de l'histoire ».

« Le Canada nous arnaque depuis longtemps. Ils doivent désormais nous traiter de manière équitable », a-t-il insisté.

Le président exhorte le Canada à ouvrir davantage son marché, notamment aux produits agricoles américains.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos