Agence QMI
Agence QMI

Intentions de vote au fédéral: les conservateurs demeurent en tête

Intentions de vote au fédéral: les conservateurs demeurent en tête

Photo d'archives Matthew Usherwood

Agence QMI

TORONTO - Même si le taux d'approbation du gouvernement Trudeau est en hausse, les libéraux demeurent bon deuxième derrière les conservateurs dans les intentions de vote en vue des élections de l'automne 2019, révèle le plus récent coup de sonde mené par Ipsos pour le compte de Global News.

Ainsi, les conservateurs obtiennent 37 % des intentions de vote, devant les libéraux (33 %), les néodémocrates (21 %) et les bloquistes (3 %).

Les troupes du premier ministre canadien Justin Trudeau peuvent, malgré leur deuxième rang, se réjouir de constater une embellie du taux d'approbation du gouvernement, qui a gagné cinq points de pourcentage ces deux dernières semaines. Ainsi, 55 % des répondants approuvent (8 % fortement et 47 % en partie) la prestation de Justin Trudeau et de son cabinet. En contrepartie, 22 % des Canadiens désapprouvent fortement ses politiques, tandis qu'une même proportion les désapprouve en partie.

Selon Ipsos, cette hausse du taux d'approbation peut notamment être attribuable à la renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), alors que Justin Trudeau a haussé le ton devant les attaques répétées de son homologue américain Donald Trump.

Pendant ce temps en Ontario

La récente victoire du conservateur Doug Ford aux élections provinciales en Ontario ne semble pas donner des ailes aux troupes du chef fédéral Andrew Scheer, dont l'avance de 11 points sur les libéraux de Justin Trudeau parmi les électeurs ontariens a fondu comme neige au soleil. Les deux principaux partis canadiens sont au coude à coude dans la province la plus populeuse du pays, les conservateurs n'ayant plus que 2 % d'avance sur les libéraux, avec 35 % des intentions de vote.

Au Québec, les libéraux sont toujours en tête avec 37 % des intentions de vote, devant les conservateurs (26 %), les néodémocrates (16 %) et les bloquistes (16 %).

En Colombie-Britannique, les libéraux (38 %) dépassent les conservateurs (36 %) et les néodémocrates (17 %).

En Alberta, les conservateurs sont confortablement installés en tête avec 62 % des intentions de vote, ne laissant que des miettes au NPD (21 %) et aux libéraux (16 %).

En Saskatchewan et au Manitoba, les conservateurs sont crédités de 50 % des intentions de vote, suivis des libéraux (26 %) et du NPD (22 %).

Dans les provinces de l'Atlantique, les libéraux restent forts avec 51 % des intentions de vote, les conservateurs et les néodémocrates récoltant respectivement 25 % et 17 %.

Le sondage mené auprès de 1002 personnes a été réalisé du 27 au 29 juin. La marge d'erreur est de plus ou moins 3,5 points de pourcentage, 19 fois sur 20.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos