Vincent Larin
Agence QMI

Scheer s'en prend «au monde de calinours» de Trudeau

Scheer s'en prend «au monde de calinours» de Trudeau

Photo DIDIER DEBUSSCHERE

Vincent Larin

Le chef du Parti conservateur Andrew Scheer s'est présenté en champion du Québec appelant les anciens bloquistes et les fédéralistes «qui n'en peuvent plus de voir Justin Trudeau «vivre dans un monde de calinours» à joindre son parti.

Les idées des libéraux «s'inspirent des idées socialistes de Québec solidaire», plutôt que «des aspirations des familles de Gatineau à Gaspé», a lancé M. Scheer lors de son discours devant une foule de militants gonflée à bloc rassemblée au Centre des congrès de St-Hyacinthe.

C'est là qu'avait lieu, cette fin de semaine, le premier congrès national des conservateurs au Québec.

Le parti croit pouvoir faire des gains dans la Belle province avec la crise qui secoue présentement le Bloc Québécois.

Plusieurs circonscriptions sont prenables au Québec, mais le parti «ne ferme aucune porte et vise large», a affirmé le lieutenant du parti au Québec et député de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes.

«On est capable de faire une percée à plusieurs endroits au Québec comme Saint-Hyacinthe», a expliqué M. Rayes en donnant aussi la Mauricie en exemple avec le maire de Trois-Rivière, Yves Lévesque, qui a pris sa carte du parti en fin de semaine.

Andrew Scheer s'est d'ailleurs montré très fier de ses nouvelles recrues, dont l'ancien chef du Bloc québécois Michel Gauthier qui a lui aussi donné son appui aux conservateurs en signant sa carte de membre hier.

«Il y en aura beaucoup d'autres», a déclaré le chef des conservateurs en vantant aussi la candidature du parti dans la circonscription de Chicoutimi-Le-Fjord pour l'élection partielle qui avait été annoncée à peine quelques heures plus tôt. Il s'agit de Richard Martel, commissaire de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH).

À l'occasion de ce conseil, les délégués du parti ont adopté plusieurs dizaines de résolutions provenant des délégués du Québec. Les trois résolutions qui auront obtenu le plus d'appuis auront un passe-droit lors du congrès du parti à Halifax, en août prochain. Elles devraient être connues lundi.

Les délégués du parti se sont notamment prononcés pour

  • Une déclaration unique d'impôts
  • Plus de pouvoirs aux provinces dans le domaine de la culture
  • La renégociation de l'entente des tiers pays sûrs qui permet aux migrants de demander l'asile après avoir franchi la frontière en dehors d'un poste frontalier.
  • L'abolition de la TPS sur toutes les plateformes numériques, dont Netflix et tous les sites de visionnement canadiens.


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos