Agence QMI
Agence QMI

Un premier voyage après l'échec indien pour Justin Trudeau

Un premier voyage après l'échec indien pour Justin Trudeau

Photo AFP

Agence QMI

Justin Trudeau entame jeudi un voyage qui le mènera au Pérou, en France et au Royaume-Uni, une mission durant laquelle il tentera de faire oublier le désastre de son séjour en Inde.

Critiqué à la fin février pour son périple indien de huit jours où il avait peu de rencontres officielles, mais beaucoup de séances de photos en famille, le premier ministre du Canada a cette fois-ci un programme assez chargé devant lui.

M. Trudeau, qui ne voyagera pas avec sa femme et ses enfants, est d'abord attendu à Lima, capitale péruvienne, pour le huitième Sommet des Amériques.

Incertitude autour de l'ALENA

En marge du sommet auquel participeront une trentaine de leaders, Justin Trudeau rencontrera vendredi le président du Mexique, Enrique Peña Nieto.

Dans les dernières semaines, plusieurs observateurs ont laissé planer la possibilité qu'une entente préliminaire sur l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) puisse être conclue à Lima. Le président américain, Donald Trump, a toutefois annulé sa présence, remettant en doute la possibilité d'une annonce.

Avant le départ, des responsables gouvernementaux ont néanmoins indiqué que les représentants canadiens profiteraient de toutes les occasions possibles durant le voyage pour faire avancer les discussions sur l'ALENA. Refusant de spéculer sur une possible annonce, ils ont rappelé que les trois pays signataires étaient représentés au sommet et que la ministre canadienne responsable des négociations, Chrystia Freeland, était du voyage.

Le premier ministre canadien rencontrera également les présidents du Pérou, de l'Argentine et du Chili. La crise politique qui perdure au Venezuela sera une des priorités au menu des discussions.

Une première en France

Au terme du Sommet des Amériques, la délégation canadienne mettra le cap sur la France, après un bref retour au pays pour une réunion sur le pipeline Trans Mountain.

Justin Trudeau sera reçu à l'Élysée, où il discutera notamment d'environnement avec le président Emmanuel Macron. D'ailleurs, il deviendra le premier dirigeant canadien à s'exprimer devant l'Assemblée nationale française.

Justin Trudeau rencontrera aussi la secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Michaëlle Jean. Selon des sources gouvernementales, le premier ministre discutera avec elle «des réformes qui s'imposent à l'OIF», institution critiquée pour ses nombreux problèmes de gestion.

Outre la ministre Freeland, plusieurs membres du cabinet accompagneront le premier ministre en France, dont la ministre du Patrimoine, Mélanie Joly, la ministre de l'Environnement, Catherine McKenna, et le ministre du Commerce international, François-Philippe Champagne.

Un accord post-Brexit

La mission diplomatique se terminera à Londres, au Royaume-Uni, où Justin Trudeau s'entretiendra avec la Reine et discutera de la transition post-Brexit avec son homologue britannique, Theresa May.

Lors de la visite de Mme May au Canada en septembre dernier, les deux dirigeants avaient déjà convenu de la nécessité de signer un accord commercial qui assurerait la poursuite des échanges entre les deux pays une fois que le Royaume-Uni aura quitté l'Union européenne.

Le premier ministre canadien participera finalement au Sommet du Commonwealth, où sont attendus les dirigeants de 53 pays.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos