Agence QMI
Agence QMI

Jagmeet Singh minimise les mauvais résultats du NPD lors des élections partielles

Jagmeet Singh minimise les mauvais résultats du NPD lors des élections partielles

Dominic Chan / Agence QMI

Agence QMI

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, a minimisé l'impact des décevants résultats des élections partielles tenues lundi dernier pour son parti.

Lors de trois des quatre élections complémentaires, le NPD a terminé au troisième rang, loin derrière les libéraux et les conservateurs, obtenant environ seulement 5 % du vote. Seul Matt Fedler, le candidat dans la circonscription de Battlefords-Lloydminster en Saskatchewan, est parvenu à terminer deuxième avec 13,2 % des appuis.

En comparaison, le NPD avait obtenu 19,7 % du vote lors de l'élection générale en 2015. Il avait aussi obtenu un meilleur résultat dans chacune des quatre circonscriptions où les électeurs étaient appelés aux urnes.

En entrevue à l'émission «Question Period's», le chef du NPD a affirmé qu'il ne s'attendait pas à de grands résultats lors des élections partielles. «Ce n'était pas des circonscriptions où nous sommes généralement forts», a-t-il souligné dimanche.

Le nouveau chef, élu en octobre à la tête de la formation politique, croit qu'il aura besoin de temps pour s'imposer sur la scène fédérale. «Je dois gagner le respect des Canadiens. Je ne peux pas m'attendre qu'en deux mois, les gens comprennent la vision, la direction vers laquelle nous voulons aller», a fait valoir M. Singh.

Trois candidats libéraux et un candidat conservateur ont été élus lundi dernier. Le parti au pouvoir a arraché un siège à l'Opposition officielle en Colombie-Britannique, tandis que le statu quo a prévalu ailleurs au pays.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos