AFP
AFP

Rohingyas: Trudeau nomme un envoyé spécial pour la Birmanie

Rohingyas: Trudeau nomme un envoyé spécial pour la Birmanie

Photo Agence QMI, Matthew Usherwood

AFP

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a nommé lundi un envoyé spécial pour la Birmanie chargé de faire pression sur ses dirigeants pour régler la crise des réfugiés musulmans rohingyas fuyant vers le Bangladesh.

Le Canada va par ailleurs doubler son aide humanitaire aux réfugiés rohingyas cette année en la portant à 25 millions de dollars canadiens (17 millions d'euros), a annoncé M. Trudeau.

L'annonce coïncide avec l'ouverture à Genève d'une conférence internationale des donateurs visant à recueillir 434 millions de dollars d'ici février 2018.

Ancien député fédéral, l'envoyé spécial Bob Rae «insistera sur l'urgente nécessité de résoudre la crise humanitaire et sécuritaire» en Birmanie et conseillera M. Trudeau sur les meilleures façons de «répondre aux besoins des personnes déplacées et touchées par les récentes violences», selon un communiqué des services du Premier ministre.

«Le Canada est profondément inquiet de l'urgente crise humanitaire et sécuritaire qui sévit dans l'État de Rakhine (ouest de la Birmanie), et en particulier de la cruelle persécution que subissent les musulmans rohingyas», a dit M. Trudeau.

Quelque 900 000 Rohingyas se sont réfugiés au Bangladesh pour fuir les violences dont ils sont victimes en Birmanie, dont les deux tiers depuis fin août.

Les Rohingyas sont traités comme des étrangers en Birmanie, un pays à plus de 90% bouddhiste. Victimes de discriminations, ils ne peuvent pas voyager ou se marier sans autorisation. Et ils n'ont accès ni au marché du travail ni aux services publics comme les écoles et hôpitaux.

Justin Trudeau a appelé le mois dernier la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi à «mettre fin à la violence» à l'origine de cet exode.

Aung San Suu Kyi, citoyenne d'honneur du Canada et prix Nobel de la paix, est sous le feu des critiques pour sa position ambiguë sur le sort de cette minorité musulmane.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos