Guillaume St-Pierre
Agence QMI

Attentat à Québec: Deltell accusé d'avoir contribué au climat malsain

Attentat à Québec: Deltell accusé d'avoir contribué au climat malsain

Gérard Deltell. Photo Archives / Agence QMI

Guillaume St-Pierre

OTTAWA - Le député conservateur Gérard Deltell est montré du doigt par un député libéral qui l'accuse d'avoir contribué au climat malsain ayant mené à l'attentat de la mosquée de Québec.

Le député libéral ontarien Omar Alghabra a soutenu jeudi à la Chambre des communes que M. Deltell avait alimenté le discours de méfiance envers les musulmans avec ses fréquentes interventions sur les ondes de la radio de Québec.

«Après réflexion, a-t-il accepté une part de responsabilité pour le genre de discours que l'on peut entendre là-bas (à Québec)», a questionné M. Alghabra durant le débat entourant une motion condamnant l'islamophobie.

Choqué, Gérard Deltell a balayé l'accusation du revers de la main, la qualifiant de «raccourci intellectuel désolant».

En plus de rappeler que le suspect, Alexandre Bissonnette, n'était pas un amateur de la radio de Québec, M. Deltell a mis au défi quiconque de trouver «un cas précis d'une parole que j'ai dite et qui aurait pu alimenter ce climat-là».

«J'ai toujours été très clair dans ma position, j'ai toujours défendu les gens qui étaient animés par une foi sincère», a dit le député de Québec.

Invité à préciser sa pensée par l'Agence QMI, M. Alghabra a soutenu que M. Deltell a déjà selon lui profité de sa tribune pour faire des généralisations au sujet du niqab et des femmes musulmanes.

«Je ne l'accuserais jamais pour l'attaque sur la mosquée, mais nous sommes tous un peu responsables du climat ambiant», a-t-il expliqué.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos