Agence QMI

Sénat: repas et alcool aux frais des contribuables

Sénat: repas et alcool aux frais des contribuables

Au total, 36 sénateurs ont réclamé l'équivalent d'environ 10 000 $ entre le 1er juillet et de 30 septembre pour des «frais d'accueil». Photo Archives / Agence QMI

OTTAWA - Des milliers de dollars en location d'œuvres d'art, des centaines en repas et cadeaux et même quelques dizaines en achat d'alcool à la LCBO; les sénateurs canadiens ont réclamé des dizaines de milliers de dollars en frais de dépenses aux contribuables canadiens l'été dernier, indiquent des documents rendus publics par le Sénat.

Au total, 36 sénateurs ont réclamé l'équivalent d'environ 10 000 $ entre le 1er juillet et de 30 septembre pour des «frais d'accueil». Cette catégorie de dépenses regroupe les sommes payées pour des repas avec des invités, des réceptions et des cadeaux, notamment, s'inscrivant dans les fonctions parlementaires du sénateur.

Toujours dans cette catégorie, la sénatrice conservatrice Yonah Martin a présenté la plus haute réclamation avec un total de 1564 $, tandis que le sénateur conservateur du Manitoba Donald Plett a réclamé 215,69 $, dont 54 $ en alcool acheté à la LCBO dans le cadre d'une réception.

Outre les frais d'accueil, les autres catégories pour le rapport de dépenses des sénateurs sont dépenses de bureau (excluant les salaires); frais de subsistance dans la région de la capitale nationale; voyage et contrats.

Les députés indépendants québécois André Pratte et Chantal Petitclerc ont, respectivement, demandé le remboursement de 5640 $ et 5760 $ pour la location d'œuvres d'art. L'ancien éditorialiste-en-chef du quotidien La Presse a toutefois indiqué à CBC avoir payé 3360 $ du montant total de sa poche, parce qu'il «trouvait le coût de la location trop élevé».

Par ailleurs, le sénateur Mike Duffy, représentant de l'Île-du-Prince-Edward, qui a été blanchi d'accusations de fraude, corruption et abus de confiance en lien avec ses réclamations de dépenses au sénat, continue de refiler ses factures aux contribuables, a réclamé près de 3400 $ jusqu'ici cette année pour couvrir ses frais de subsistance.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos