Guillaume St-Pierre
Agence QMI

Délit d'initié dans le dossier de la légalisation du pot?

Délit d'initié dans le dossier de la légalisation du pot?

La ministre de la Justice Jody Wilson-Raybould. Photo Archives / Agence QMI

Guillaume St-Pierre

OTTAWA - Des députés conservateurs accusent les libéraux fédéraux d'avoir coulé de l'information sensible à un ex-argentier du parti, cofondateur d'une compagnie de production de marijuana, qui en aurait profité pour s'enrichir.

Ces allégations surviennent au moment où le gouvernement Trudeau a franchi, mercredi, une autre étape vers la légalisation de la marijuana. En effet, le groupe de sages qu'il a formé pour étudier la question a complété la rédaction de son rapport.

Le document, censé tracer la voie à suivre vers la légalisation, est en cours de traduction et devrait être rendu public vers la mi-décembre, a déclaré Anne McLellan, la présidente du groupe de travail.

Or, durant quelques heures, le 16 novembre dernier, l'action de l'entreprise Canopy Growth Corp s'est transigé à 17,86 $ l'action, le double de sa valeur une semaine auparavant. Depuis le début du mois de novembre, la valeur boursière de l'entreprise a grimpé en flèche, passant d'environ 3,80 $ l'action à environ 12 $.

«Chuck Rifici était le responsable des finances du Parti libéral du Canada et cofondateur du Canopy Growth Corporation. Généralement, les actions ne doublent pas en une seule journée. Il est possible qu'il y ait eu une fuite du rapport du groupe de travail sur la marijuana», a indiqué le député conservateur Jacques Gourde à la période de questions.

«Quel processus le gouvernement libéral a-t-il mis en place pour faire en sorte que les recommandations de ce groupe de travail ne soient pas divulguées?» a-t-il demandé.

Question éludée

Les deux ministres libérales responsables du dossier se sont levées en Chambre et ont tour à tour éludé la question du député de l'opposition.

Quelques minutes plus tard, devant les journalistes, la ministre de la Justice Jody Wilson-Raybould a assuré n'avoir «absolument aucune raison de croire qu'il y a eu une fuite du rapport du groupe de travail sur la marijuana».

Canopy Growth Corp n'est toutefois pas la seule entreprise productrice de marijuana qui a vu sa valeur en bourse croître de façon importante dans les derniers mois.

Le gouvernement fédéral compte encadrer la légalisation du pot avec un projet de loi au printemps 2017.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos