Guillaume St-Pierre
Agence QMI

Le député Mauril Bélanger réalise un rêve

Guillaume St-Pierre

OTTAWA - Sous un tonnerre d'applaudissements, le député d'Ottawa-Vanier, Mauril Bélanger, s'est avancé lentement mercredi vers le fauteuil réservé au président de la Chambre des communes pour y prendre place, réalisant ainsi un de ses rêves les plus chers.

«Je vous salue pour votre dignité et votre grâce, alors que vous luttez contre cette terrible maladie», a dit le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, lorsqu'il s'est levé en chambre lors de la période de questions à Ottawa.

Le député Bélanger, élu de façon consécutive depuis 1995 sous la bannière libérale, a toujours voulu occuper ce poste prestigieux.

Mais en novembre, alors que son état de santé de détériorait, il a été contraint de se retirer de la course à la présidence, sous l'ordre de son médecin.

Aujourd'hui gravement atteint de la maladie de Lou Gehrig, M. Bélanger, âgé de 60 ans, a perdu l'usage de la parole et se déplace à l'aide d'une marchette. Durant une vingtaine de minutes, il a dirigé le travail des députés en chambre, à titre de président honoraire, grâce à une tablette électronique munie d'un logiciel qui transforme ses écrits en paroles.

«Nous sommes tous ravis de vous voir occuper cette fonction», a indiqué le chef du NDP, Thomas Mulcair.

«Ce poste vous va à ravir», a pour sa part dit la chef intérimaire conservatrice, Rona Ambrose.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos