Régys Caron
Agence QMI

Changements climatiques: accord conclu à Vancouver

Changements climatiques: accord conclu à Vancouver

Justin Trudeau. Photo AFP

Régys Caron

Dernière mise à jour: 03-03-2016 | 20h52

VANCOUVER - Au terme de longues heures de discussions, les 14 chefs de gouvernements du Canada, des provinces et des territoires ont conclu un accord global de lutte aux changements climatiques, jeudi, à Vancouver.

Cet accord de principe n'a pu être conclu qu'à la condition expresse que la lutte aux changements climatiques ne devait en rien plomber l'économie. «La croissance de notre économie et la protection de notre environnement vont de pair», a déclaré Justin Trudeau, au terme de la conférence.

Tous ont convenu qu'ils devront, un jour ou l'autre, implanter un système de tarification du carbone. La Saskatchewan et le Yukon, qui s'opposaient à une telle mesure au début de la conférence de Vancouver, se sont laissés convaincre.

La notion même de tarification du carbone a manifestement été assouplie afin de rassembler les plus récalcitrants.

«Mettre un prix sur le carbone fait partie des outils que nous utiliserons pour bâtir une économie faible en carbone, a dit Justin Trudeau. Nous avons un accord pour aller de l'avant sur la tarification du carbone.»

Flexibilité

En contrepartie, le premier ministre du Canada a promis de laisser aux provinces la flexibilité qu'elles ont demandée et qu'il n'entendait pas imposer des mesures pouvant chevaucher celles qui sont déjà en place, un souhait exprimé par le Québec qui s'est donné un système de plafonnement des émissions de GES avec des cibles ambitieuses.

«Ottawa ne va pas défaire le travail que les provinces ont déjà accompli. Nous offrirons des mesures complémentaires», a ajouté Justin Trudeau.

Ottawa promet d'accélérer ses investissements dans les infrastructures vertes, dans l'électrification des transports et le transport en commun. En outre, le gouvernement Trudeau promet de doubler les investissements dans la recherche, le développement et l'énergie propre, au cours des cinq prochaines années.

Quatre groupes de travail seront formés, d'abord pour examiner les différents mécanismes de tarification du carbone que les provinces et territoires pourront utiliser; innovation et technologies propres; atténuation et adaptation aux changements climatiques.

Les 14 premiers ministres se reverront à l'automne pour s'entendre sur un cadre canadien de lutte aux changements climatiques.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos