Agence QMI

Un pardon aux gais condamnés pour homosexualité?

Un pardon aux gais condamnés pour homosexualité?

Le gouvernement de l'ancien premier ministre Pierre Elliott Trudeau avait été l'artisan de la décriminalisation de l'homosexualité dans les années 1960. Photo Archives / Agence QMI

OTTAWA - Le Canada envisage d'accorder un pardon aux homosexuels condamnés pour leur orientation avant la réforme du Code criminel dans les années 1960.

«Le gouvernement a aussi l'intention de revoir le dossier des personnes condamnées dans le passé pour «grossière indécence» ou «sodomie», afin de déterminer si un pardon est justifié», a indiqué à l'Agence QMI l'attaché de presse du premier ministre, Cameron Ahmad, lundi.

Cette annonce a été faite suivant la parution d'un article du Globe and Mail la semaine dernière sur Everett Klippert, né en 1926, qui avait été condamné en 1960 pour grossière indécence à Calgary, et avait fait quatre ans de prison, bien qu'il s'agissait de relations intimes consensuelles avec d'autres hommes.

«L'affaire Everett Klippert a contribué à la décision du gouvernement de décriminaliser les actes d'homosexualité entre adultes consentants, a dit M. Ahmad. En cet honneur, le premier ministre a l'intention de recommander qu'un pardon soit accordé à titre posthume à M. Klippert, en vertu de la prérogative royale de clémence.»

Le gouvernement de l'ancien premier ministre Pierre Elliott Trudeau avait été l'artisan de la décriminalisation de l'homosexualité dans les années 1960.

Droits fondamentaux

Par cette démarche, le nouveau gouvernement Trudeau tient à réaffirmer son intention de protéger les droits fondamentaux de la personne, incluant l'identité sexuelle, l'expression sexuelle et l'orientation sexuelle.

«Nous avons fait de grands pas en avant en garantissant la reconnaissance par la loi des droits de la communauté LGBTA2 au Canada - du droit à l'égalité garanti en vertu de la Charte à l'adoption de la Loi sur le mariage civil. Mais le combat pour mettre fin à la discrimination n'est pas terminé et il reste beaucoup de travail difficile à faire», a conclu M. Ahmad. 

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos