Guillaume St-Pierre
Agence QMI

Condamnés à mort: l'appel à la clémence sera systématique

Condamnés à mort: l'appel à la clémence sera systématique

Stéphane Dion. Photo Archives / Agence QMI

Guillaume St-Pierre

OTTAWA - Le Canada s'opposera de façon systématique à la peine de mort touchant à ses ressortissants qui vivent à l'étranger.

«Si le gouvernement du Canada ne demande pas la clémence pour tous les Canadiens qui risquent d'être exécutés, comment peut-il être pris au sérieux quand il le fait dans certains cas ou dans certains pays», s'est interrogé lundi le ministre des Affaires étrangères, Stéphane Dion, en faisant l'annonce de la décision.

L'appel à la clémence par le gouvernement canadien aura lieu dans tous les cas, ce qui met fin à l'approche sélective adoptée en 2007 par le gouvernement conservateur de Stephen Harper, un «système incohérent fondé sur deux poids deux mesures», a affirmé M. Dion.

«Le Canada s'oppose à la peine de mort et il demandera la clémence dans tous les cas, sans exception», a-t-il déclaré en marge d'une rencontre avec le haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad al-Hussein.

La visite d'un haut-commissaire aux droits de l'homme au Canada est une première depuis 2006.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos