Agence QMI

Gestion de l'offre: il faut aller plus loin dit Duceppe

Gestion de l'offre: il faut aller plus loin dit Duceppe

Gilles Duceppe.Photo Archives / Agence QMI

Dernière mise à jour: 01-10-2015 | 12h24

MONTRÉAL - Le chef du Bloc québécois est d'accord avec le NPD et le Parti libéral qui réclament plus de transparence sur le contenu des négociations sur le Partenariat transpacifique, mais Gilles Duceppe va plus loin dans ses revendications.

Les négociations de l'accord transpacifique se poursuivent ce jeudi à Atlanta aux États-Unis. Ce partenariat permettra plus de libre-échange entre différents pays d'Asie, mais aussi les États-Unis, l'Australie, le Mexique et la Nouvelle-Zélande, entre autres

Gilles Duceppe estime que, dans le cadre des discussions, le gouvernement conservateur envoie des messages contradictoires sur la question de la gestion de l'offre, un mécanisme qui permet d'assurer des revenus aux producteurs d'oeufs, de lait et de volaille.

Pour le chef du Bloc, si certains porte-parole soutiennent que l'intérêt des Canadiens guidera la négociation, d'autres affirment que le maintien de la gestion de l'offre dans son intégralité ne pourrait être garanti.

«Je demande à ce que chacun des chefs s'engage à tenir un vote à la Chambre des communes sur un éventuel Partenariat transpacifique. Je demande aussi à messieurs Mulcair et Trudeau de voter contre un tel accord si la gestion de l'offre n'est pas entièrement intacte», a exprimé Gilles Duceppe, lors d'un point de presse tenu à son local électoral à Montréal.

Le chef néo-démocrate, Thomas Mulcair, a réagi aux tractations en cours. «Un gouvernement du NPD va défendre l'intégralité de notre système de gestion de l'offre, a-t-il dit. M. Harper a son ministre et d'autres à Atlanta en train de brader nos fermes.»

Pour sa part, Justin Trudeau a une fois de plus dénoncer l'opacité des travaux.

«Le manque de transparence et la façon cachotière dont M. Harper mène ces négociations et son gouvernement tout entier, c'est frustrant. Frustrant de voir que le premier ministre ne dit pas ce qu'il est en train de négocier», a déclaré le chef libéral.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos