Patrick Brazeau est exclu du caucus conservateur

Dernière mise à jour: 07-02-2013 | 15h31

OTTAWA - Le sénateur Patrick Brazeau a été exclu du caucus conservateur, jeudi, après son arrestation jeudi matin pour une histoire de violence domestique.

Ce dernier a été arrêté peu après 9 h, jeudi matin, à Gatineau, à la suite d'un rapport de violence domestique. L'homme de 38 ans serait détenu par la police de Gatineau.

Les autorités policières ne confirment rien concernant le sénateur Brazeau, mais précisent néanmoins qu'a eu lieu «l'arrestation d'un homme vers 9 h 10 ce (jeudi) matin, soit le 7 février 2013, dans une résidence de la Ville de Gatineau en matière de violence conjugale».

Toutefois, une voiture de la police de Gatineau se trouvait devant la résidence du sénateur. Un cordon de sécurité y avait également été érigé.

«Il n'y aura aucun autre détail pour le moment, puisque l'enquête est toujours en cours et que dans tous les dossiers de ce genre et selon la loi, tant que les accusations ne sont pas autorisées par le Directeur des poursuites criminelles et pénales, le nom de l'accusé, le nom de la victime et l'adresse ne sont jamais divulgués», a souligné la police, soulignant que l'homme, détenu au quartier général, devait être interrogé par les enquêteurs du SPVG.

Le porte-parole du SPVG, Pierre Lanthier, a ajouté que des accusations «pourraient être portées contre cet homme. Si c'est le cas, il comparaîtra vendredi matin vers 9 h au palais de justice de Gatineau».

Le bureau du sénateur a confirmé à l'Agence QMI qu'il ne faisait plus partie du caucus national. M. Brazeau reste toutefois sénateur, mais siégera comme indépendant.

Une source proche du premier ministre a fait savoir que Stephen Harper était «attristé et consterné» par la nouvelle et qu'il avait «pris des mesures immédiates».

De son côté, la sénatrice Marjory LeBreton, leader du gouvernement au Sénat a dit dans une brève déclaration que «compte tenu de la gravité des événements rapportés aujourd'hui (jeudi), le sénateur Brazeau a été retiré du caucus conservateur. Comme il s'agit d'une question juridique, je ne peux pas en dire plus».

Mme LeBreton a refusé en après-midi de répondre aux questions des journalistes.

Issue du milieu politique autochtone

Le sénateur Brazeau est membre du Comité sénatorial permanent des peuples autochtones et du Comité sénatorial permanent des droits de la personne.

Au cours des derniers mois, le sénateur Brazeau a été mis en cause par diverses allégations concernant des exemptions fiscales auxquelles il n'aurait pas droit en tant qu'Indien non inscrit ou encore des primes de logement controversées sur lesquelles enquête un comité du Sénat.
En janvier dernier, Patrick Brazeau s'était montré très critique de la démarche de la chef Theresa Spence et de sa gestion de la réserve d'Attawapiskat, en Ontario.

Né à Maniwaki, au Québec, Patrick Brazeau a été nommé au Sénat par le premier ministre Stephen Harper en décembre 2008. Il est membre de la réserve indienne de Kitigan Zibi.

Avant son entrée au Sénat, il a travaillé dans le monde politique autochtone de 2001 à 2009 au Congrès des Peuples Autochtones (CPA). Patrick Brazeau a été nommé chef national du CPA en février 2006; il a été réélu pour un mandat de quatre ans en novembre 2008.

Le sénateur Brazeau doit une partie de sa notoriété à sa défaite face au député libéral Justin Trudeau dans un match de boxe organisé en mars dernier dans le but de recueillir des fonds pour la lutte contre le cancer.


Vidéos

Photos