Des militants autochtones se mobilisent à Ottawa

Colline

Environ 400 manifestants du mouvement Idle No More se sont rassemblés sur la Colline Parlementaire, à Ottawa. Photo André Forget / Agence QMI


Kristy Kirkup

OTTAWA - Environ 400 manifestants du mouvement Idle No More se sont rassemblés sur la Colline Parlementaire, à Ottawa, alors que les élus retournaient aux Communes après le congé des fêtes, lundi.

Les militants qui sont fortement opposés aux lois omnibus C-38 et C-45 adoptées en 2012 veulent que le gouvernement revienne sur ses décisions et qu'il cesse de bafouer les droits des Premières Nations découlant des traités historiques.

Durant la période de questions, le premier ministre, Stephen Harper, a affirmé qu'il ne dérogera pas de son plan initial concernant les Premières Nations, c'est-à-dire qu'il maintiendra ses deux objectifs : l'amélioration de l'éducation pour les autochtones et la prospérité dans les réserves.

Des manifestants ont eu lieu partout à travers le Canada, dans le cadre d'une mobilisation concertée entourant les revendications des Autochtones.

Le mouvement Idle No More a pris son essor au début de décembre, pour dénoncer l'adoption de la C-45.

La semaine dernière, les néo-démocrates et les libéraux ont signé un plan d'action avec les chefs de l'Assemblée des Premières Nations qui a permis de résoudre l'impasse opposant la chef d'Attawapiskat, Theresa Spence, à Stephen Harper et la Couronne.

Ces partis d'opposition se sont notamment engagés à poursuivre la lutte contre les lois omnibus en chambre.

Mme Spence, qui a survécu sur une diète liquide pendant six semaines afin d'attirer l'attention du premier ministre et du gouverneur général sur les besoins criants des communautés autochtones, a mis fin à son jeûne, jeudi.


Vidéos

Photos