33 millions $ en subventions

Canada

Le premier ministre canadien Stephen Harper et le porte-parole de l'Union africaine et président du Bénin Thomas Yayi Boni. Photo Chris Wattie / REUTERS


Normand Rhéaume

OTTAWA - Le premier ministre Stephen Harper a indiqué mardi que le Canada n'envisageait pas une mission militaire directe au Mali, où une rébellion impliquant des islamistes radicaux d'Al-Quaïda se poursuit.

Aux termes de la visite à Ottawa du président de l'Union africaine, Thomas Boni Yayi, qui est également président de la République du Bénin, le premier ministre Harper a souligné les efforts de l'Union africaine pour stabiliser la situation au Mali.

«Vous avez traversé une année difficile pour l'Afrique sur le plan de la sécurité régionale [...] Vos conseils, et l'exemple d'une démocratie africaine qui fonctionne que donne la République du Bénin a été vital afin de stabiliser les forces qui exercent leur influence dans votre région», a déclaré le premier ministre Harper.

Par ailleurs, le Canada s'est dit résolu à aider les pays africains à gérer leurs ressources naturelles de façon responsable.

À cette fin, le premier ministre Harper a annoncé une subvention de 15,3 millions $ sur cinq ans à compter de l'année financière 2012-2013 au nouveau Centre africain de développement de l'industrie minière.

D'autre part, le Canada a annoncé une subvention de 18,2 millions $ sur huit ans (2013-2021) pour aider le Bénin à moderniser son administration publique, en améliorant l'efficacité de la collecte et de la gestion des impôts des entreprises et des particuliers.

«Le Bénin occupe une position stratégique comme point d'accès stable à une région en croissance de l'Afrique, où le Canada cherche à former des liens commerciaux mutuellement avantageux», a indiqué M. Harper.

Ottawa estime qu'il existe un potentiel important pour l'augmentation des investissements canadiens au Bénin, particulièrement dans l'industrie de l'environnement, l'industrie extractive et le secteur des infrastructures.

Un accord sur les investissements a été signé dans le but de mieux protéger les entreprises canadiennes qui font des affaires au Bénin.


Vidéos

Photos