Jean-Luc Lavallée
Journal de Québec

La petite fête du NPD aura-t-elle lieu?

Québec - La petite fête du NPD aura-t-elle lieu?

Le député du NPD de Beauport-Limoilou, Raymond Côté, lorsqu'il a réagi à l'annonce de la mort de Jack Layton devant la presse. © Daniel Mallard / Agence QMI


Jean-Luc Lavallée

Dernière mise à jour: 24-08-2011 | 20h38

QUÉBEC – Malgré les funérailles de Jack Layton, prévues samedi, le député du NPD de Beauport-Limoilou, Raymond Côté, a maintenu sa «petite fête» citoyenne, organisée la veille à Québec.

Après avoir songé à reporter l'événement en raison du contexte actuel, M. Côté et son équipe ont finalement décidé de ne pas changer le programme, qui se tiendra au Pavillon Royal sur le chemin Royal dans l’arrondissement de Beauport, à Québec, de 13 h à 16 h.

«En plus de pouvoir rencontrer et discuter avec le député, vous vous amuserez par les divertissements qui seront en place : Mike-Control (hypnotiste), Clow Pantaloune, les Tourbillons de Beauport (des danseuses irlandaises) et un bar laitier», peut-on lire sur l'invitation qui a été transmise aux médias, mercredi, soit deux jours après la disparition du chef du NPD.

«Ça fait un bon mois et demi que c'était prévu, a précisé Mathieu Giroux, adjoint aux relations communautaires. C'est sûr que le “timing” n’est pas idéal, mais on a décidé de garder l'événement prévu à cause des engagements qu'on a pris avec les artistes et avec le parc, mais aussi parce que M. Layton aurait voulu qu'on le tienne quand même. Ce n'est pas une célébration qu'on organise, c'est une rencontre avec la population.»

Il y aura un «espace dévolu à chaque chose», a promis Raymond Côté depuis Ottawa, où il s’était rendu mercredi pour rendre hommage au chef du NPD, dont le corps était exposé dans le foyer de la Chambre des communes.

«On a le choix de regarder ça de plusieurs manières différentes, mais s'il fallait que je m'arrête seulement aux possibilités de critiques, mon Dieu, j'en ferais nettement moins», a philosophé le député.

«La grande leçon que j'ai tirée de la dernière campagne, c'est de respecter l'intelligence des électeurs. Je vais écouter ce que les citoyens vont avoir à me dire vendredi. Si le plus grand nombre considère que c'était une erreur, bien ma foi, ça en sera une. Mais je pense que nos artistes vont agir en conséquence et tout va être aménagé en conséquence aussi.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos