Huguette Young
et Charles-Antoine Gagnon
Agence QMI

Jack Layton en chapelle ardente

Ottawa - Jack Layton en chapelle ardente

Transporté par des policiers de la Gendarmerie royale du Canada, le cercueil de M. Layton a été placé en chapelle ardente.© André Forget / Agence QMI


Huguette Young
et Charles-Antoine Gagnon

Dernière mise à jour: 24-08-2011 | 22h02

OTTAWA – Plusieurs personnalités ont tenu mercredi à rendre un dernier hommage au défunt chef néo-démocrate Jack Layton, dont la dépouille reposait en chapelle ardente dans le foyer de la Chambre des communes.

Digne, l’épouse de M. Layton, la députée torontoise Olivia Chow, s’est avancée lentement dans le plus grand silence vers le cercueil fermé drapé de l’unifolié, sous l’œil vigilant d’une garde d’honneur.

Non loin, des roses blanches avaient été déposées sur une table à la mémoire de celui que les Québécois appelaient affectueusement «Jack». Une photo noir et blanc de M. Layton dégageait son optimisme et sa détermination.

Sarah et Michael, les deux enfants de M. Layton et de Sally Roy, la première épouse de M. Layton, de même que sa petite-fille Béatrice, ont tous fait leurs derniers adieux à M. Layton avant d’accueillir une longue liste de dignitaires.

Pour sa part, le député montréalais d’Outremont Thomas Mulcair, l’homme fort de M. Layton au Québec, semblait complètement démoli. Après avoir salué les membres de la famille et signé le livre des condoléances, il s’est enfui, les larmes aux yeux.

Le député de Rosemont-La Petite-Patrie, Alexandre Boulerice avait du mal, lui aussi, à retenir ses larmes. Or, la lettre aux Canadiens de M. Layton, «une marque de noblesse, de générosité et de courage», le motive à continuer.

«On essuie nos larmes et on continue, a renchéri la députée néo-démocrate d’Honoré-Mercier, Paulina Ayala. C’est ça qu’il attend de nous.»

Sa collègue de Saint Bruno-Saint-Hubert, Djaouida Sellah, a remercié le premier ministre Stephen Harper d’avoir reconnu «la valeur de l’homme» et d’avoir organisé des funérailles d’État pour M. Layton, «un frère, un père, un ami, un chef, un leader.»

«C’est une légende qui va rester dans l’histoire canadienne.»

Le gouverneur général, David Johnston, le ministre des Affaires étrangères, John Baird, de même que le ministre de l’Industrie, Christian Paradis, et Loreen Harper, l’épouse du premier ministre, ont également rendu hommage à leur collègue de la Chambre des communes. La tristesse se lisait également sur les visages de l’ex-gouverneure générale Michaëlle Jean, de l’ex-chef néo-démocrate Ed Broadbent et de la chef intérimaire actuelle Nycole Turmel.

À l’extérieur du parlement, les témoignages de respect et d’amitié abondaient.

«Il me fait penser à Terry Fox», a avoué Christine Gauthier de Val-des-Monts qui a insisté pour que ses enfants y soient.

André Parent de Québec admirait M. Layton parce qu’il «faisait un effort de parler français » et « qu’il s’intéressait à ses semblables».

Pour l’ex-premier ministre Joe Clark, la percée historique de M. Layton au Québec n’est pas que passagère. Sa force, a-t-il reconnu, c’est qu’il était «un pont entre les générations» capable de rassembler des gens de tous les milieux et de tous les âges.

La Tour du CN, à Toronto, sera illuminée en orange samedi, jour des funérailles, en mémoire de Jack Layton.

Une cérémonie commémorative s’organise également samedi à Montréal à la Société des arts technologiques.

Détails des funérailles de samedi

Plusieurs centaines de citoyens pourront assister aux funérailles d'État de Jack Layton, samedi, au Roy Thompson Hall de Toronto.

La salle où aura lieu la cérémonie compte 2500 sièges.

La liste d'invités compte 1700 noms, des membres de la famille de M. Layton, des amis et des dignitaires.

Les obsèques seront aussi retransmises sur quatre écrans géants qui seront placés près du Roy Thompson Hall, au centre-ville de Toronto.

La cérémonie commencera à 14 h pour se conclure vers 15 h. Le programme n'était pas encore finalisé, mercredi soir.

La dépouille de M. Layton quittera Ottawa jeudi à 14 h 30 en direction de Toronto. Elle sera exposée en chapelle ardente, à l'hôtel de ville, dès vendredi matin et jusqu’à 21 h, ainsi qu'en matinée samedi.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos