Dominique La Haye
Journal de Québec

L'ex-député indépendant André Arthur, un mauvais perdant

Portneuf-Jacques-Cartier - L'ex-député indépendant André Arthur, un mauvais perdant

L’ex-député indépendant de Portneuf-Jacques-Cartier, André Arthur.©Agence QMI/ Journal de Québec/ Stevens Leblanc


Dominique La Haye

OTTAWA – Deux mois après sa défaite électorale du 2 mai dernier, l’ex-député indépendant de Portneuf-Jacques-Cartier, André Arthur, déclare avoir été battu dans sa circonscription par une «grosse fille aux dents sales».

M. Arthur a tenu deux fois plutôt qu’une ces propos à l’endroit de la nouvelle députée néo-démocrate, Élaine Michaud, lors d’une entrevue accordée mercredi matin à la station de radio FM 93 de Québec.

«Je ne sais pas ce que j’aurais pu faire pour empêcher les gens de voter pour une grosse fille qui a les dents pas propres», a-t-il dit.

L’ex-député fédéral réagissait ainsi aux propos de l’animateur Louis Lacroix qui soulignait le fait que la néo-démocrate avait remporté 43 % des votes, alors qu’il avait terminé au second rang avec 28 % des voix.

«Je regarde qui m’a remplacé, je trouve cela extrêmement drôle et j’ai hâte de voir ce que les gens de Portneuf vont en penser», a-t-il poursuivi.

En entrevue avec le Journal de Québec, Mme Michaud a pour sa part rétorqué que les « attaques personnelles » de M. Arthur à son endroit sont de la «vieille politique».

«Si les seuls commentaires de M. Arthur sont à propos de mon apparence et qu’il n’a rien à dire sur le travail que j’accomplis (…) alors j’estime que j’accomplis bien mon mandat», a-t-elle fait valoir.

«Les commentaires qu’il a tenus sont simplement le reflet des propos plutôt mesquins qu’il a l’habitude de tenir», a-t-elle ajouté.

Campagne de haine

Dans l’entrevue radiophonique qui a duré une quarantaine de minutes, l’ex-député a aussi tiré à boulets rouges sur les médias régionaux, ainsi que sur l’ex-chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, qui s’est rendu trois fois dans son comté durant la campagne électorale. M. Arthur les a accusés d’avoir mené une «campagne haineuse» contre lui.

Le député indépendant a perdu aux élections, malgré l’appui des conservateurs qui n’avaient présenté aucun candidat dans sa circonscription. Le premier ministre Stephen Harper avait d’ailleurs appuyé la candidature de M. Arthur lors d’une rare entrevue accordée à un hebdomadaire de Portneuf durant la campagne. L’ex-député raconte avoir aussi reçu un appel de courtoisie du premier ministre après les élections.

M. Arthur attribue néanmoins sa défaite à la vague orange provoquée, selon lui, par le passage du chef du NPD, Jack Layton, à l’émission Tout le monde en parle. Selon lui, les gens ont «voté en fou» au Québec.

«En même temps arrive Ti-Jack Layton avec qui on veut prendre une bière à Tout le monde en parle, puis là on le présente avec sa canne avec les spots jaune-orange sur lui», a-t-il lancé.

Retour en politique ?

Âgé de 67 ans, André Arthur n’entrevoit pas de retour en politique. Il dit consacrer son temps à conduire des autobus et à faire des collaborations à la radio.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos