Membres Canoe.ca

Nos bulletins

Apprenez les nouvelles dès qu'elles se produisent..

Adresse électronique :

Tous nos bulletins


Fête Arc-en-ciel

Un «non à l'homophobie»

Canoë
03/09/2007 23h18 

La députée de Taschereau, Agnès Maltais, ainsi que Hubert Benoît, député de Montmorency, figuraient parmi les intervenants lors de la prise de parole citoyenne de la Fête Arc-en-ciel, ce dimanche 2 septembre à Place d'Youville. Constat de cette activité : un «non à l'homophobie» retentissant.

Environ deux cent cinquante personnes étaient présentes au brunch de la solidarité contre l'homophobie, simultanément à la prise de parole citoyenne de Place d'Youville. Les porte-parole de différents organismes, dont entre autres MIELS-Québec, ont tour à tour été appelés au micro pour décrier l'homophobie subie par le jeune Philippe, agressé par de jeunes homophobes le premier juillet, à Place d'Youville même. «Le brunch de solidarité contre l'homophobie, je crois, a été un grand succès du fait que d'abord il a fait très beau, il y a eu une belle réponse populaire» commente Olivier Poulin, coordonnateur de la Fête Arc-en-ciel. Seul manquait à l'appel le controversé transgenre Micheline Montreuil, qui devait prendre la parole lors de l'événement.

La députée de Taschereau Agnès Maltais a pour sa part mentionné la vie «normale» à laquelle aspirent tous les gais et lesbiennes et le respect auquel ils ont droit. «(...) Il est question ici de gens qui, comme moi, veulent vivre normalement, qui veulent vivre heureux. De gens qui veulent vivre une carrière, être respectés au travail, veulent cultiver leur jardin, posséder une maison et être copains avec leurs voisins (...) Nous devons être ici pour dire»non«à l'intimidation, non à la haine, non à la vengeance». Son discours à l'endroit de la communauté gaie et lesbienne de Québec était livré au «nous», marquant ainsi son appartenance à cette communauté. Elle a rappelé la peur, liée à son orientation sexuelle, qu'elle a connue plus jeune, formulant le souhait qu'elle ne soit plus jamais l'apanage des jeunes homosexuel(le)s. «...j'ai connu, moi, dans ma jeunesse, ce que c'est que d'avoir peur. Nous demandons à la population d'être solidaire pour les gens, pour les jeunes, pour qu'ils vivent sans la crainte, sans la peur, pour qu'ils vivent la tête haute».

Appels à la solidarité

Les appels à la solidarité ont pris plusieurs formes, dont celle d'un poème d'Albert Simard. Décriant les comportements homophobes, son oeuvre dépeignait aussi, avec ironie, la perception de l'homosexualité par l'Église catholique. «Pendant que l'Église bougonne, nous, les condoms, on les donne» a-t-il cité.








[Toutes les nouvelles de Québec-Canada]


  LES GRANDS TITRES
[an error occurred while processing this directive]
National
[an error occurred while processing this directive]
Faits divers
[an error occurred while processing this directive]
International
[an error occurred while processing this directive]
Environnement
[an error occurred while processing this directive]
Dossiers
  EN CE MOMENT
  TVA DANS VOTRE RÉGION
Pour consulter les informations
régionales,
choisissez une région dans
le menu ci-dessous.