Agence QMI
Agence QMI

Un ourson abandonné dans une toilette a été dévoré par un grizzly après son retour dans la nature

Un ourson abandonné dans une toilette a été dévoré par un grizzly après son retour dans la nature

COURTOISIE/PARCS CANADA

Agence QMI

L'un des trois oursons noirs secourus au printemps 2017 après avoir été enfermés dans une toilette publique près du parc national de Banff, en Alberta, semble vraisemblablement avoir été dévoré par un grizzly peu après son retour dans la nature.

En avril 2017, trois petits oursons avaient été découverts dans une toilette en bordure de la route transcanadienne. La mère des trois soeurs n'ayant jamais été retrouvée, les trois bêtes avaient été envoyées au Aspen Valley Wildlife Sanctuary, en Ontario.

Les trois ours avaient finalement été relâchés dans le parc national de Banff en juillet dernier.

Le 28 août dernier, le traceur GPS posé sur l'un des trois ours est entré en «mode de mortalité» après que l'animal soit demeuré immobile pendant au moins 24 heures. Cependant, les employés de Parcs Canada n'ont pas été en mesure de se rendre sur place avant le 4 septembre.

Sur place, ils ont découvert les restes de l'ours. «La majorité de la carcasse avait été consommée, mais il y avait une grande blessure par perforation dans le crâne, ce qui nous amène à soupçonner un ours grizzly», a raconté un responsable chez Pacs Canada, Bill Hunt, au «Calgary Herald».

En ce moment de l'année, les grizzlys, plus imposants que les ours noirs, sont occupés à manger le plus possible en vue d'entrer en hibernation pour l'hiver. «La prédation entre les ours est un processus naturel», a d'ailleurs précisé M. Hunt.

Les deux autres soeurs, qui vivent chacune leur vie de leur côté, sont toujours suivies par GPS et semblent bien se porter.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos