Agence QMI
Agence QMI

La parution du roman «Le Survenant» est désignée événement historique québécois

La parution du roman «Le Survenant» est désignée événement historique québécois

Photo courtoisie Biophare-Mario Cloutier, Anaëlle Victor-Demers, Étienne Boucher-Cazabon

Agence QMI

QUÉBEC | La parution en 1945 du roman «Le Survenant» de Germaine Guèvremont vient d'être déclarée événement historique en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel du Québec.

Cette désignation a été annoncée dimanche par la ministre de la Culture, Marie Montpetit, à l'occasion de la journée thématique «Le 12 août, j'achète un livre québécois».

«Par cette désignation, notre gouvernement réitère son engagement à mettre en valeur les jalons littéraires marquants de notre culture, a déclaré la ministre dans un communiqué. "Le Survenant" est un roman qui dépeint avec verve la réalité rurale d'une certaine époque. Mme Guèvremont a su s'imposer comme femme de lettres, posant un regard plein d'humanité sur la société.»

«Le Survenant» «relate le séjour d'un étranger, nomade, charismatique, libertaire et ouvert sur le monde, au Chenal du Moine, à proximité de Sainte-Anne-de-Sorel, en 1909 et en 1910», peut-on lire dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec. «Devant durer le temps d'un soir d'automne, le passage de l'étranger s'étire sur une année et perturbe l'existence de la famille Beauchemin et de la petite communauté rurale.»

Le roman a valu à son auteure plusieurs récompenses, dont le prix Ludger-Duvernay de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, le prix David du gouvernement du Québec et le prix Sully-Olivier de Serres du ministère français de l'Agriculture. Il a notamment été adapté pour la radio, la télévision et le cinéma.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos