Agence QMI
Agence QMI

Les restaurants Cora abandonneront les pailles de plastique en 2019

Les restaurants Cora abandonneront les pailles de plastique en 2019

La fondatrice de la chaîne, Cora TsouflidouDaniel Mallard/JOURNAL DE QUEBEC

Agence QMI

SAINTE-THÉRÈSE | Les restaurants de petits déjeuners Cora ajoutent leur nom à la liste des chaînes qui comptent se départir des pailles de plastique pour des raisons environnementales.

«Afin de réduire son empreinte écologique, les restaurants Cora se départiront des pailles en plastique au cours de l'année 2019, a annoncé l'entreprise, lundi. Le leader du déjeuner au Canada est fier d'effectuer cette transition pour le futur de notre planète.»

La fondatrice de la chaîne, Cora Tsouflidou, a précisé que «ça ne se fera pas du jour au lendemain». «Nous testons actuellement des options sur ce dossier.»

Étant donné que la clientèle des restaurants Cora est passablement familiale, incluant notamment de jeunes enfants, la direction considère que le retrait complet des pailles n'était pas une option.

«Nous devons continuer de servir nos boissons avec des pailles», a expliqué, pour sa part, le président du réseau Nicholas Tsouflidis. À titre de premier effort, certains restaurants ont déjà commencé à limiter la distribution de pailles pour le service. Les franchises Cora sont toujours à la recherche d'une ressource durable pour la consommation de boissons comme des pailles biodégradables ou en papier.»

Les chaînes A&W, St-Hubert, Ikea et Starbucks, entre autres, ont déjà annoncé qu'elles allaient abandonner les pailles de plastique.

Ces initiatives vis-à-vis des pailles de plastique font écho à une campagne de sensibilisation importante à travers le monde relativement aux dommages que ces produits causent, notamment dans le monde marin.

Des centaines de millions de pailles de plastique échappent au recyclage chaque année et se retrouvent dans les océans où elles s'enchevêtrent dans les algues fabricant ainsi de véritables pièges pour la faune marine. Les animaux marins et les poissons peuvent aussi tenter de les ingurgiter. En 2015, une vidéo montrant des scientifiques en train de retirer une paille de plastique enfoncée dans le nez d'une tortue de mer a beaucoup fait réagir et a été centrale dans la prise de conscience face à ce fléau.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos