Agence QMI
Agence QMI

Problèmes avec ses tramways à Toronto: Bombardier Transport s'excuse

Problèmes avec ses tramways à Toronto: Bombardier Transport s'excuse

Photo Agence QMI, Dominic Chan

Agence QMI

TORONTO - Des dirigeants de Bombardier Transport ont présenté leurs excuses relativement aux soudures défectueuses sur les tramways de l'entreprise lors d'une rencontre tenue mardi après-midi avec le conseil d'administration de la Toronto Transit Commission (TTC), l'organisme qui gère les transports en commun dans la Ville Reine.

Benoit Brossoit, président de Bombardier Transport en Amériques, et David Van der Wee, chef de l'exploitation, ont présenté leurs excuses en raison du problème qui affecte 67 des 89 tramways livrés et qui doivent être réparés, a rapporté mercredi le «Financial Post», le cahier économique du «National Post».

«Nous nous excusons vraiment», a dit M. Brossoit au conseil d'administration.

«J'entends sincèrement votre frustration. Bombardier prend cette situation très au sérieux et, personnellement, je prends cette situation très au sérieux», a-t-il ajouté, selon le quotidien torontois, qui a rapporté que, selon Bombardier, la sécurité des usagers n'a pas été mise en cause.

Le problème de soudure s'ajoute à celui des retards dans la livraison des tramways ces dernières années dans le cadre d'une commande de 1,2 milliard $.

Selon M. Van der Wee, le défaut de soudure a été identifié pour la première fois lors d'un audit en 2016. La correction a été faite en juin 2017, mais 67 tramways déjà livrés devront être retournés à leur usine d'origine, celle de La Pocatière, au Bas-Saint-Laurent. Les réparations doivent prendre environ 19 semaines et c'est Bombardier qui paiera la note.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos