Agence QMI
Agence QMI

Des écologistes se suspendent sous un pont pour bloquer des pétroliers

Des écologistes se suspendent sous un pont pour bloquer des pétroliers

Agence QMI

VANCOUVER, C.-B. | Une douzaine de militants écologistes de Greenpeace ont entamé une deuxième journée de manifestation, mercredi, en demeurant suspendus sous un pont de Vancouver, en Colombie-Britannique, pour empêcher un pétrolier de prendre la mer.

Au total, sept grimpeurs se sont harnachés sous le pont Iron Workers, mardi matin, tandis que cinq comparses les appuyaient depuis le tablier du pont. Ceux-ci se trouvaient toujours sur place, mercredi en fin d'après-midi, une journée et demie après le début de ce coup d'éclat.

Greenpeace a expliqué que cette action a pour but de s'opposer au projet d'oléoduc Trans Mountain, récemment racheté par le fédéral pour 4,5 milliards $, qui vise à acheminer plus de pétrole des sables bitumineux de l'Alberta vers la Colombie-Britannique, en vue de l'exporter.

«Cet agrandissement de l'oléoduc va nous enchaîner à des infrastructures dédiées aux énergies fossiles pendant 50 ans», a dénoncé l'organisme écologiste.

La présence des manifestants sous le pont paralyse le passage de navires. Une porte-parole de Suncor, Nicole Fisher, a d'ailleurs expliqué au «Vancouver Sun» que la manifestation perturbe l'approvisionnement en pétrole et en gaz de l'île de Vancouver, qui pourrait éventuellement connaître une pénurie.

Selon Greenpeace, un déversement de pétrole majeur dans la région pourrait coûter 1,2 milliard $ à l'économie de Vancouver.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos